NORMANDIE

Visiter Vernon

2019-05-13T23:44:18+02:00

VISITER VERNON

Si vous visitez Giverny, pourquoi pas faire un petit tour à Vernon ? À seulement 10 minutes de voiture, cette ville en bord de Seine a un passé médiéval encore bien visible ! Vous pourrez vous balader et découvrir :

Vieux Pont Vernon Giverny

VISITER LA VILLE DE VERNON

◇ COLLÉGIALE NOTRE DAME

Datant de l’époque romane (fin du XIe siècle) sa construction se poursuit pendant toute la période gothique pour se terminer au XVIIe siècle. J’ai trouvé ce monument vraiment très beau à l’intérieur, notamment les vitraux !

◇ LE VIEUX MOULIN

Le Vieux Moulin est un des symboles de Vernon. Il a servi des milliers de fois de modèle à des peintres… et notamment à Claude Monet. Endommagé par les bombardements de 1940 et 1944 il était sur le point de s’effondrer dans la Seine, mais heureusement la Ville de Vernon le sauva.
Il a été construit à cheval entre deux piliers de l’ancien pont, aujourd’hui détruit. Le vieux pont à l’origine en bois a été détruit et reconstruit de nombreuses fois au moyen-âge, pour finalement être remplacé par un pont en pierre en 1861 construit à quelques mètres en amont du fleuve.

◇ LES VIEILLES RUES DE VERNON

Beaucoup de maisons à colombages bien conservées, notamment derrière la cathédrale ! Je suis tombée par hasard sur la rue Potard qui a gardé son aspect médiéval, car épargnée par les bombardements de la 2nd Guerre Mondiale, avec ses vieilles maisons à la façade caractéristique.

◇ LA MAISON DU TEMPS JADIS

C’est l’une des plus anciennes maisons de Vernon. Datant du 15ème siècle elle abrite aujourd’hui l’Office de Tourisme de Vernon.

◇ LA TOUR DES ARCHIVES

Datant de l’époque de la fin du 12ème siècle, cette tour était le donjon de l’ancien château fort de Vernon, construit pour défendre le domain royal par Philippe Auguste. Elle a ensuite servi à conserver les archives municipales.

◇ LE CHÂTEAU DES TOURELLES

Construit par le roi Philippe-Auguste en 1196, il a été construit dans le but de défendre la ville de Vernon. En partie détruit lors de bombardements de la 2nd Guerre Mondiale, il a été récemment reconstruit.

Tour des Archives Vernon
Rue potard Vernon
Château des Tourelles Vernon

***

Vernon est une petite ville qui vaut le détour si vous êtes dans le coin de Giverny. Je vous invite à lire mon article complet sur Giverny en CLIQUANT ICI

Cet article vous a plu ?

↠ si cet article vous a été utile ou vous a tout simplement plu, laisse moi un petit commentaire, cela fait toujours plaisir 🙂


↡ ARTICLES EN RELATION

Giverny Eure Claude Monet

***

Visiter Vernon2019-05-13T23:44:18+02:00

Weekend à Giverny

2019-05-19T22:10:35+02:00

UN WEEKEND À GIVERNY

C’est parti pour un weekend à Giverny sur les traces de Claude Monet ! Qu’on soit un grand fan ou non de l’impressionniste, ce lieu à quelque chose d’intemporel qui devrait vous séduire à coup sûr. À seulement 1h de Paris, vous pourrez :

jardins Claude Monet Giverny

INFORMATIONS PRATIQUES

Avant tout, quelques informations pratiques pour votre weekend à Giverny !

Giverny est un petit village dans l’Eure. Vous avez une rue principale où se trouvent les jardins et la maison de Claude Monet, les musées des impressionnismes, les cafés et restaurants, les boutiques pour touristes. Bref tout est centralisé autour de cette rue.

Où se garer ? De grands parkings gratuits sont disponibles à l’entrée du village pour vous stationner facilement.

Où prendre ses billets ? Pas de secret : sur internet ! Sinon gare à la queue pour rentrer, surtout les weekends. Et oui c’est le 2ème site le plus visité de Normandie après le Mont-Saint-Michel quand même !

jardins Claude Monet Giverny

UN WEEKEND À GIVERNY

DÉCOUVRIR LA MAISON ET LES JARDINS DE CLAUDE MONET

✿ LA MAISON

On a accès à presque tous les espaces : la chambre à coucher, le salon, la cuisine, la salle à manger, etc. Il y a un petit côté désagréable à être à la queue leu leu mais on joue le jeu, je n’avais qu’à choisir une meilleure date que début mai pour ma visite !
Ce qui m’a frappé dans cette maison ce sont les couleurs. On remarque tout de suite les couleurs très vives de certaines pièces, comme la cuisine, ce qui était plutôt osé pour l’époque. Autre élément frappant : pas moins de 231 tableaux (reproductions) accrochés un peu partout… normal pour un artiste me dirait vous. Dans le salon, qui était son atelier, se sont des copies également, mais cela donne quand même une idée de l’atmosphère qui y régnait. À l’étage, on retrouve sa chambre à coucher où il mourut à l’âge de 86 ans… émouvant.

On ressent l’univers du peintre au fil des pièces et j’étais quand même émue de déambuler entre ces murs, de toucher du doigt un morceau de sa vie.

LES JARDINS

devant la maison

Passionné de fleurs, Monet passait des heures à jardiner devant sa maison, créant ainsi ces allées dans lesquelles on peut se promener. C’est vraiment un enchantement pour les yeux, on sent une telle harmonie dans les couleurs, le choix des fleurs, qu’on se laisse volontiers transporter dans les différents tableaux. Le jardinier inspirait le peintre, et quand on voit les compositions, on comprend tout de suite pourquoi. Toutes ces fleurs et leurs couleurs sont comme une palette de peinture.

☛ si vous avez un billet coupe-file, il y a une entrée sur le côté qui vous fait entrer directement dans ce jardin, contrairement à l’entrée classique qui vous fait rentrer par la boutique de souvenirs. N’hésitez d’ailleurs pas à aller dans cette boutique jeter un oeil, car ce fut son atelier à la fin de sa vie, où il peint ses grandes fresques de nymphéas visibles à l’Orangerie de Paris.

les nymphéas

Il faut passer dans un tunnel pour rejoindre ce jardin d’inspiration asiatique. Claude Monet, charmé par les nymphéas de l’Exposition Universelle à Paris, veut un endroit où cultiver ces fleurs chez lui. Il crée alors le bassin et ses ponts japonais que l’on peut admirer aujourd’hui en déviant l’eau du village. Il passe alors presque toutes ses journées sur l’un de ces ponts à peindre.

Fondation Claude Monet
Tarifs 2019 : 9,50 €
Billet couplé avec le Musée des impressionnismes : 17 €

maison Claude Monet Giverny
maison Claude Monet Giverny

Pour la petite histoire…

Monet cherche un lieu pour s’installer définitivement avec sa famille nombreuse, et il le trouve à ses 43 ans à Giverny en 1883. Ce village non loin de Paris lui permet de garder un lien avec la capitale. Il transforma le domaine et ses jardins pour en faire une source inlassable d’inspiration pour ses plus grands chefs d’oeuvre. De nombreux amis illustres ont mangé dans la cuisine du peintre comme Rodin, Sisley, Renoir ou encore Cézanne. Jusqu’à sa mort en 1926, il ne quitta jamais vraiment son petit paradis Giverny.

Claude Monet
1840 – 1926

jardins Claude Monet Giverny
jardins Claude Monet Giverny
jardins Claude Monet Giverny

“ En dehors de la peinture et du jardinage je ne suis bon à rien ”

VISITER LE MUSÉE DES IMPRESSIONNISMES

Le musée propose des expositions sur l’Histoire de l’impressionnisme et met en lumière les artistes qui ont contribué au rayonnement du mouvement artistique. Je trouve ça dommage de passer à Giverny sans y faire un tour. Il n’est pas très grand donc pas besoin de prévoir beaucoup de temps : 1 ou 2h suffisent.

Musée des impressionnismes
Tarifs 2019 : 7,50 €
Billet couplé avec les jardins et la maison de Monet : 17 €

PASSER À L’ÉGLISE SAINTE-RADEGONDE POUR VOIR LA TOMBE DE MONET

C’est ici que Claude Monet et sa famille sont enterrés. J’y suis passée le soir vers 20h pour être tranquille, et de fait il n’y avait personne !

☛ Petite anecdote : à sa mort le cercueil fut recouvert d’un drap noir pour l’oraison funèbre. Clémenceau qui était proche de Monet retira ce drap quand il l’aperçut, et y jeta un drap multicolore à la place en s’écriant : “ Pas de noir pour Monet ! ”

EXPLORER LE JARDIN SECRET DE L’ANCIEN HÔTEL BAUDI

Si vous allez au cimetière, vous passerez devant l’ancien hôtel Baudi, reconverti aujourd’hui en restaurant. Tout le monde passe devant sans savoir qu’à l’arrière de l’établissement se trouve un jardin où fut construit le premier atelier de peintre à Giverny. Cette roseraie sauvage a aujourd’hui encore cette atmosphère de jardin abandonné aux allées sinueuses qui a beaucoup de charme. Petit coup de coeur personnel pour cette petite adresse secrète loin des touristes !

À l’origine, cet endroit était un buvette tenue par Madame Baudy, qui finit par le transformer en hôtel en 1887 pour accueillir les centaines d’artistes peintres, notamment américains, venus nombreux. On y organisait des bals costumés, des soirées théâtrales et musicales. L’hôtel Baudi était donc un lieu social important. Monet et Clémenceau auraient discuté de longues heures dans le parc… Madame Baudy y fait construire un atelier, le premier du village, permettant notamment l’étude des nus. Plus tard elle en aménage deux autres, dont l’un sera occupé un temps par Cézanne en novembre 1894.

Si vous montez tout en haut vous aurez une jolie vue panoramique.

hotel Baudy Claude Monet Giverny
hotel Baudy Claude Monet Giverny
hotel Baudy Claude Monet Giverny

FLÂNER DANS LES RUES DE GIVERNY

Je vous recommande vivement de vous éloigner de la rue principale pour faire une petite balade dans les rues parallèles. Vous croiserez des chevaux, des vaches et des locaux 🙂 Une petite part d’authenticité bienvenue pour échapper au flot de touristes. On est à Giverny donc bien sûr on trouve aussi des fleurs, des fleurs et encore des fleurs !

DÉCOUVRIR LA VILLE DE VERNON

Et pourquoi pas profiter de votre visite à Giverny pour passer à Vernon. À seulement 10 minutes de voiture, cette ville en bord de Seine a un passé médiéval encore bien visible !

Vous pourrez y découvrir la collégiale Notre Dame et ses superbes vitraux, vous promenez dans les rues médiévales, notamment la rue Potard qui a été épargnée par les bombardements de la 2nd Guerre Mondiale, admirer le vieux moulin, plein de charme, construit sur les ruines de l’ancien pont, et plein d’autres choses !

Si vous voulez plus d’infos, je vous invite à consulter mon article sur Vernon qui est plus complet en ↠ CLIQUANT ICI

Vieux Pont Vernon Giverny

OÙ MANGER

Un conseil si vous comptez manger dans un restaurant : venez tôt, c’est à dire avant midi, si vous ne voulez pas faire la queue et être sûr d’avoir une table. Sachez que les prix sont élevés, ils profitent largement de la grosse affluence

Un autre option très sympathique et économique : pique-niquer ! Sachez que dans les jardins du musée des impressionnismes il y a un espace vert où vous pourrez vous asseoir dans l’herbe, et même sur des bancs en bois si vous arrivez à en choper un ! Une alternative qui permet de choisir ce que l’on mange et le tarif.

Envie de boire un petit verre ? Filez direct à la Capucine ! Un concept store où l’ambiance est très sympa et le service agréable ! Ici on boit un verre dans un joli jardin, on peut acheter des petits souvenirs ou des plantes.
▎80 rue Claude Monet | 02 32 51 76 67

musee des impressionnismes Giverny

***

Je tiens à préciser que Giverny est vraiment très touristique. Je vous conseille vivement de venir en semaine et hors vacances scolaire pour éviter un maximum le monde. Ca peut vraiment être un frein donc prévoyez le coup !
Cependant ce n’est aucunement une raison pour ne pas y aller. L’endroit est magnifique et j’ai même envie d’y retourner à une date mieux choisie pour prendre plus mon temps à profiter des jardins et de la maison. Vous ne pouvez qu’être charmés car les lieux sont très bien conservés et une âme s’en dégage. D’autant plus si vous êtes comme moi amoureux de l’impressionnisme, je ne peux que vous recommander ce petit weekend où l’on comprend tout l’amour qu’avait Claude Monet pour les couleurs et la lumière.

Cet article vous a plu ?

↠ si cet article vous a été utile ou vous a tout simplement plu, laisse moi un petit commentaire, cela fait toujours plaisir 🙂


↡ ARTICLES EN RELATION

vernon Giverny Eure

***

Weekend à Giverny2019-05-19T22:10:35+02:00

Weekend Calvados

2019-05-13T23:20:16+02:00

WEEKEND SLOW DANS LE CALVADOS

Si vous avez envie d’un weekend iodé, rendez-vous dans le Calvados ! Pour se ressourcer, respirer l’air marin, en prendre plein les mirettes, … bref les atouts ne manquent pas. Les couleurs sont sublimes et le calme qui y règne vous apaise.
Je suis partie sur la Côte de Nacre pour un petit weekend slow, et je vous partage dans cet article quelques idées d’activités, si vous aussi vous souhaitez vous reconnecter à la mer et la nature.

Pensez à lire la vidéo en HD 🙂 

Si vous passez par Caen, en train ou bien en voiture, n’hésitez pas à y faire une halte car la ville vaut le détour. On pense bien sûr à son passé historique, mais c’est aussi une bonne entrée en matière pour un weekend en bord de mer. En effet, Caen est traversée par l’Orne, et son Canal et son port de plaisance sont déjà un écho à ce lien étroit avec la mer. La ville ne fut pas choisie pour rien par Guillaume le Conquérant : elle constituait un entrée privilégiée sur la mer. Marcher autour du port de plaisance est un vrai plaisir et je vous invite à vous y rendre pour découvrir notamment la Médiathèque et ses grandes baies vitrées qui offrent une belle vue. On resterait bien un moment pour bouquiner dans un coin !

C’est également ici que vous pourrez faire une pause pour déjeuner. Même s’il n’est pas évident de trouver autre chose que des produits de la mer et de la viande, Caen a quelques adresses que j’aimerai d’ailleurs tester dans le futur !
En attendant en voici une vegan-friendly qui se trouve justement dans la Médiathèque.

La Table des Matières
15 Quai François Mitterrand – 02 31 99 76 25
La déco est élégante et l’ambiance est agréable. On est bien accueilli dans ce petit restaurant qui fait également salon de thé et café.
Attention le menu est végétarien, mais ils s’adaptent pour proposer un repas végétalien : il vous suffit de leur préciser.

Pour une balade digestive, vous pourrez passer par l’emblématique château de Guillaume le Conquérant. On peut se promener à l’intérieur et sur les remparts, et c’est très agréable ! On a une superbe vue sur la ville et notamment sur l’Église Saint Pierre. Ensuite, vous pouvez vous rendre dans l’Abbaye aux Dames où est enterrée Mathilde de Flandres, épouse de Guillaume le Conquérant. Et je vous conseille vivement d’aller jusqu’à la magnifique Abbaye aux Hommes qui est vraiment un coup de coeur pour moi. Elle est superbe tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Dans la cloître, j’ai été touchée de voir qu’il reste encore des impacts de balles de la Seconde Guerre Mondiale. L’esplanade devant l’Abbaye permet d’admirer pleinement l’édifice, et si vous vous retournez, vous pourrez également admirer l’Église Saint-Etienne-Le-Vieux, un vieil édifice datant à priori du Xe siècle, qui même en partie ruiné est très beau à contempler.

PORT-EN-BESSIN

À 30 minutes de voiture de Caen, se trouve Port-en-Bessin, une petite ville plein de charme sur la côte du Bessin où il est très agréable de déambuler. Les petites rues étroites, les adorables maisons typiques, les boutiques, les bateaux amarrés… c’est très mignon !
Port-en-Bessin a marqué l’Histoire car, si aujourd’hui c’est un petit port de pêche tranquille, ce fut autrefois un bastion militaire, un port pétrolier ainsi qu’un port de commerce. On ne ressent toutefois pas cela quand on se promène tranquillement le long du port. On est plutôt happé par la beauté du paysage et par un sentiment de plénitude.

✶ À faire absolument : marcher le long de la jetée pour prendre un grand bol d’air iodé et admirer le panorama à 360° ! Les camaïeux de bleu et vert sont à couper le souffle.

☞ Si vous en avez l’occasion, prenez le large ! La côte est tellement belle depuis la mer ! Vous pourrez notamment passer dans le port artificiel d’Arromanches, vestige de la Seconde Guerre Mondiale.
Depuis Port-en-Bessin, j’ai eu la chance d’embarquer à bord d’un bateau pour naviguer jusqu’à Courseulles-sur-mer. La navigatrice Claire Pruvot m’a emmené pour un beau voyage sur la mer où j’ai eu l’immense privilège de découvrir la côte du Bessin depuis la grande bleue… Un moment superbe, où vous ressentez la force de la nature, avec cet air iodé, le vent qui fouette le visage et le paysage qui évolue sans cesse. On prend le temps d’observer, on se laisse porter par les vagues… si ça c’est pas slow !

L’ESTUAIRE DE L’ORNE

✯ PHARE DE OUISTREHAM

À Ouistreham, j’ai pris de la hauteur. Je suis montée tout en haut du phare qui se trouve au milieu de la baie de l’Orne. De l’extérieur cela ne paraît pas si haut, et pourtant on se sent comme un oiseau tout là-haut. J’ai grimpé les 171 marches du phare centenaire et je ne pensais pas être aussi charmée. Que la vue est sublime !! On a une vue à 360° sur le Canal de Caen à la mer, Ouitreham, la baie de l’Orne la réserve ornithologique du Gros Banc, la mer à perte de vue… bref j’ai vraiment adoré voir tout cela comme si j’étais un oiseau !

J’ai beaucoup aimé les photographies à l’intérieur du phare qui vous aident à monter les marches. Ce sont celles d’un photographe originaire de Ouistreham bien sûr

☞ Tarif 2017 : 3€ et plus d’infos ici

✯ RÉSERVE ORNITHOLOGIQUE DU GROS BANC

OBSERVER LA FAUNE ET LA FLORE
Je me suis rendue dans la Réserve Ornithologique du Gros Banc, munie de jumelles, afin de tenter d’observer quelques oiseaux. Le site est bien fait car vous pouvez monter dans de grandes cabanes en bois appelées “observatoires”. Il y en a deux : l’observatoire de la Pointe du Siège sur la rive ouest, de l’autre côté de la Réserve, et l’observatoire du Gros Banc, qui se trouve en bordure de la Réserve Ornithologique. À l’intérieur, des panneaux explicatifs avec des photos vous permettent de tenter de reconnaître les oiseaux que vous réussissez à voir sur le site. J’ai adoré me prendre pour une ornithologiste, et observer tout ce petit monde vaquer à ses occupations en toute quiétude. Une activité qui fait sens !

☞ Vous pouvez louer des jumelles à la Maison de la Nature et de l’Estuaire pour 1€. Pratique !

RANDONNER AU COEUR D’UNE NATURE PRÉSERVÉE

Pour une petite rando au coeur de la nature, vous pouvez vous garer sur le parking de la Maison de la Nature et de l’Estuaire de Sallenelles, et de là  partir à pied directement dans la Réserve, en passant par l’itinéraire piéton, qui passe notamment par le pré-salé et les prairies humides. Super sympa !

Si vous voulez faire plus long, une randonnée de 15km est possible également au départ de la Maison de la Nature et de l’Estuaire. Elle fait le tour de l’Estuaire (balisage jaune) avec en prime un point de vue panoramique sur la Baie de l’Orne.

LA MAISON DE LA NATURE ET DE L’ESTUAIRE DE L’ORNE

La Maison de la Nature et de l’Estuaire est située à Sallenelles. Elle se trouve dans une belle demeure typique, un ancien relais de chasse qui, ironie du sort, ne sert plus à organiser la tuerie d’animaux, mais à protéger et valoriser l’environnement. Une bonne chose ! Car il y a ici une nature superbe qu’il faut vraiment préserver. Leur but est de sensibiliser et éduquer le grand public, et pour cela la Maison de la Nature et de l’Estuaire organise :
– des expos temporaires et permanentes
– des sentiers de découverte
– des animations notamment pour les familles
– des sorties découverte

Pour ma part, je me suis rendue dans les prés salés en passant par l’ancien village de pêcheurs et producteur de sel : Sallenelles. De là j’ai emprunté une partie du sentier de « Merville ».
Et la chance était avec moi car j’ai pu observer des phoques veaux marins ♡ !! Ils étaient là, à se prélasser sur un rocher sortant des eaux. Trop loin pour l’objectif de mon appareil photo, mais assez près pour mes jumelles. Quoi de plus satisfaisant que d’observer les animaux dans leur milieu naturel !
Elodie, de la Maison de l’Estuaire, m’a fait goûter à l’obione, une plante salée spécifique aux prés salés, qui peut s’utiliser pour la cuisine. Il existe d’ailleurs une visite pour apprendre à connaître les plantes du site, et ça doit être sacrément intéressant !

☞ Pour avoir tous les renseignements sur les sentiers ou les visites, rendez-vous sur le site du CPIE (Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement) Vallée de l’Orne, auquel est rattachée la Maison de la Nature et de l’Estuaire.

L’OPÉRATION RIVAGE PROPRE

L’Estuaire de la Baie de l’Orne est un milieu d’une très grande richesse biologique. C’est une zone de contact entre l’eau douce du fleuve et l’eau salée de la mer. Ainsi, elle abrite une faune et une flore très riche, mais dépendante de cet espace naturel sensible.
J’ai beaucoup été touchée pour l’opération “Rivage propre” qu’organise le CPIE Vallée de l’Orne. L’objectif est de préserver ce patrimoine naturel et notamment les animaux et les plantes y vivant.
L’association mène des actions de sensibilisation comme des opérations de nettoyage des plages en faisant appel à des bénévoles. Cette opération est nécessaire car elle permet de ramasser de manière sélective les déchets déposés sur la plage, comme les mégots, le verre, les canettes métalliques, les bouteilles ou sacs plastiques, etc.

Pourquoi est-ce nécessaire ?

Ces déchets s’agglutinent dans la laisse de mer. La laisse de mer, si vous ne connaissez pas le nom, vous savez forcément ce que c’est : il s’agit d’une bande marquant le niveau de la haute mer dans laquelle sont entremêlés algues, coquillages, mue de crabe, os de seiche, bois flotté, etc. Elle abrite aussi toute une ribambelle de petites bêtes comme des insectes et des crustacés qui y vivent. La laisse de mer est donc un formidable garde-manger pour certains oiseaux.

Quelles sont les conséquences de la pollution de la laisse ?

Les conséquences des déchets sur la plage sont nombreuses : intoxication et mort des animaux qui s’étouffent avec du plastique, qui mangent ces déchets ou sont pris au piège dans des filets, problème d’insalubrité et d’hygiène, pollution des sols et de l’eau.
Si toute la chaîne alimentaire est corrompue par les déchets humains, l’intoxication et la destruction de la nature est inévitable. C’est pourquoi il est nécessaire aujourd’hui d’agir.

Voilà j’avais envie de vous parler de cette belle initiative écologique qui donne du baume au coeur !

***

J’ai adoré ce petit weekend slow dans le Calvados, il y a tant de choses à voir ! L’ambiance là-bas m’apaise, la mer à perte de vue me donne envie de flâner des heures sur la plage, et cet air frais et sain fait un bien fou. J’ai bien envie d’y retourner très vite, pour découvrir, toujours en mode slow et green, d’autres jolis endroits de la côte de Nacre.

Avez-vous déjà été dans le Calvados ? Quels ont été vos endroits coup de coeur ? N’hésitez pas à nous partager tout cela en commentaire de cet article 🙂

Cet article vous a plu ?

Si vous souhaitez des informations complémentaires sur le Calvados en général, n’hésitez pas à vous rendre sur le site de Calvados Tourisme avec qui j’ai réalisé ce voyage en collaboration.

VOUS AIMEREZ AUSSI

***

Weekend Calvados2019-05-13T23:20:16+02:00
error: Ces photos sont protégées par le copyright !