PAUSE NATURE AU COEUR DU MORVAN

– CATEGORIE WEEKEND –

En tant que parisienne d’adoption, et normande de naissance, je suis longtemps partie en weekend dans ma bonne vieille Normandie. J’avais envie de changement et j’ai réalisé qu’on ne pense pas forcément à partir au sud de Paris. Quelle erreur ! Je suis partie quelques jours dans la Nièvre, qui se trouve à seulement 2h30 de Paris en voiture, et j’ai retrouvé des yeux d’enfant. On ne s’imagine pas qu’il y a tant à voir si proche de la capitale. Pour échapper à la vie citadine, rien de tel que de se ressourcer dans la forêt, au bord d’un lac, au milieu de la nature. Je suis donc allée à la découverte du Parc Naturel Régional du Morvan, royaume de la forêt et des lacs, pour m’enfuir dans cette nature préservée, et trouver un peu de sérénité.

Pensez à mettre la vidéo en HD   ⤵

C’est ce qui m’a séduite tout de suite : la nature est omniprésente. La forêt règne en maître et on est plongé de suite dans cette ambiance mystérieuse, on se sent comme une fourmi. Ici on ne croise presque personne, les routes sont sinueuses et on serpente lentement à travers le Parc Naturel. Tout ce que j’aime ! Pour passer au vert, lâcher le téléphone, Internet, prendre le temps d’écouter la nature, passez quelques jours ici, vous ne serez pas déçus. Pour être honnête, je ne m’attendais pas à autant apprécier les lieux, l’ambiance, et à ressentir une telle plénitude, et ce dès le 1er jour de mon séjour.

LES LACS

Dans le Morvan, se trouvent plusieurs lacs pour le plus grand plaisir des amateurs de tourisme vert. Il y en a 6 en tout : Lac du Crescent, Lac de Saint-Agnan, Lac de Chaumeçon, Lac de Pannecière, Lac des Settons, Lac de Chamboux.
Ils apportent leur touche de fraîcheur à cette vaste forêt, pour le plus grand bonheur des amoureux des espaces préservés. Chacun a sa personnalité, dégage une atmosphère différente, donc à chacun son préféré ! J’ai personnellement préféré le lac de Saint-Agnan, que j’ai trouvé plus sauvage et poétique, et où je me suis posée une petite heure, juste pour profiter de sa quiétude. Mais ils ont tous leur charme et sont tous connectés à la nature qui les entoure. Aucun ne ressemble à une base de loisirs ultra touristique, sauf peut être certains endroits du lac des Settons que je vous déconseille comme point de chute, si vous êtes à la recherche de calme et de solitude. Le lac des Settons est beaucoup plus destiné aux activités nautiques, donc on y trouve plus d’infrastructures pour accueillir les touristes.
Le Parc Naturel s’attache à préserver et à valoriser tous ses lacs en proposant des activités nature dans ces petits oasis au coeur de la forêt. Vous pourrez donc tester ici de multiples activités de plein-nature comme le paddle, la planche à voile, le canoë. Et pour les moins sportifs, c’est l’occasion d’une petite baignade, d’un petit pique-nique ou d’une balade.

☞ Plutôt détente ? Je vous recommande le lac de Saint Agnan et de Pannecière pour leur atmosphère paisible
☞ Plutôt sport en eaux-vives ? Rendez vous au lac de Chaumeçon où vous pourrez faire notamment du rafting sur la rivière le Chalaux.
☞ Plutôt famille et activités nautiques ? Le lac des Settons a été aménagé pour proposer plein d’activités comme la voile, le catamaran ou le kayak. Vous pourrez aussi louer des pédalos.

☛ Je vous recommande le site Morvan, sommets et grands lacs qui est très bien fait pour se renseigner sur les activités avant de partir.

LA FORÊT

La forêt est indissociable du Morvan. L’exploitation du bois est la richesse du territoire depuis le 17ème, et quand on découvre les lieux, on comprend vite pourquoi ! Des arbres de partout, et notamment des parcelles dédiées à la pousse de sapins. On voit de temps à autre, bien alignés, un bébé sapin, un petit sapin, un moyen sapin, ainsi de suite… votre sapin de Noël vient probablement du Morvan. Je ne m’étendrai pas sur le sujet car, vous vous en doutez, je ne suis pas pour cette industrie, notamment en raison de la pollution des sols par les engrais utilisés pour faire pousser tous ces arbres.
Mais il n’y a pas que des sapins, il y a aussi des chênes, des hêtres, et une faune et une flore très riche. En 1970, le Parc Naturel Régional fut créé pour protéger et préserver tout ce patrimoine naturel d’environ 3000 km² dans lequel se trouvent de nombreux mammifères, oiseaux et amphibiens. Si vous avez envie d’en savoir plus, je vous invite à vous rendre à la Maison du Tourisme du Parc du Morvan.
C’est clairement ce qui m’a séduite et qui m’a permis de me ressourcer. Pour se sentir déconnectés du Monde, pas besoin d’aller de l’autre côté de la Planète. Ici, à 2h de Paris, on est complètement plongé dans un autre univers. Les vastes forêts et les lacs vont vous faire sentir tout petit, comme un invité dans cet univers organique. Le mieux est de prendre le temps de serpenter sur ces petites routes, et de découvrir le Morvan à travers des activités de plein-nature.

LES ACTIVITÉS NATURE

Préserver la nature, c’est aussi favoriser l’éco-tourisme et les activités liées.

⤖ Plus haut, je vous ai parlé des activités nautiques liées aux lacs : paddle, planche à voile, canoë, kayak, catamaran, pédalo, rafting.

Pour ceux qui préfèrent rester sur terre, le Morvan est idéal pour la randonnée ou le VTT. Pour ma part, je n’ai pas eu la chance de tester ces activités car le temps était très capricieux lors de mon séjour et alterné averses et soleil… donc impossible de tenter quelque chose sans certitude de se faire saucer à un moment ! Je vous mets ci-dessous ce que je m’étais noté, cela pourra peut être vous donner des idées.

⤖ Pour la randonné
– La Boucle du Dolmen Chevresse : 11km, départ à La Maison du Parc. C’est une randonnée au coeur de la forêt où l’on peut admirer le Dolmen Chevresse
– Les rives du petit lac : 14km, une randonnée près du lac de Pannecière
– La Boucle de Bazoches : 10km, un circuit permettant de passer à la fois près du Château et du village de Bazoches

⤖ Pour le VTT
A priori il faut tout de même être plutôt aguerris pour se lancer à l’assaut des pistes. Vous trouverez sur le site de la Maison du Tourisme du Parc du Morvan la liste des organismes proposant des circuits.

SebOppin à Saint-Brisson, spécialisé dans les balades en VTT dans le Morvan, propose également des VTT à assistance électrique, une alternative super sympa pour profiter du Morvan sans trop peiner

✔ Pour choisir votre randonnée à pied ou à vélo, vous pouvez consulter le site Randonievre qui est très bien fait. Il vous aide à choisir votre parcours, grâce à une carte interactive et à un menu déroulant vous permettant d’affiner votre recherche. Il vous donne même le circuit sur carte IGN, ce qui est le top. Le parcours est détaillé avec des points sur le circuit, une explication sur ce que vous allez voir, où se trouve le départ, etc.

MONT BEUVRAY

Un des sites incontournables du Morvan est le Mont Beuvray. Il se trouve au sud du Parc Naturel et est le témoin de notre passé de gaulois. La capitale du peuple des Eduens était l’oppidum –ville gauloise fortifiée de Bibracte et se trouvait donc sur ce mont culminant à 821 mètres de hauteur. Vous vous en doutez alors : belle promesse de panorama sur la forêt et le bocage alentours. Avant d’atteindre la vue promise, on serpente dans la forêt, et c’est déjà une belle surprise. Entre les sites archéologiques et les arbres aux formes fantastiques, l’imagination a de quoi travailler. On sent dans ces sous-bois une force mystique, comme si les fantômes de nos ancêtres veillaient toujours sur les lieux. Je vous recommande vraiment de d’abord faire le musée archéologique pour bien comprendre l’histoire du site, cela vous permettra de mieux vous immerger.

❥ Pas de magouille, la vue est vraiment top. Les couleurs sont magnifiques. Il faisait orageux à mon passage, donc l’atmosphère était vraiment particulière. J’ai adoré !

☞ Pensez à prendre le plan à l’entrée du musée (gratuit) qui vous permettra de connaître les différents lieux remarquables où vous arrêter sur le parcours.
☞ Pour vous y rendre, vous pouvez laisser votre voiture au parking du musée et y aller à pied. Sinon en voiture, attention, la route est à sens unique !

Le Morvan a une histoire particulière et j’ai adoré me plonger dedans grâce aux musées et aux bâtiments qui ont traversé le temps. Deux choses essentielles m’ont marqué : le passé lié à la Seconde Guerre Mondiale, puisque le Morvan a été terre de résistance avec la création de nombreux maquis pour lutter contre les envahisseurs allemands, mais aussi l’histoire des nourrices, métier qui va exploser et devenir le gagne pain de beaucoup de morvandelles au 19ème siècle.

Voici mes 7 coups de coeurs à ne pas manquer !

1. BIBRACTE

Je vous parlais juste avant du Mont Beuvray qui est un site à voir absolument. Je vous conseille vivement de d’abord faire le musée avant d’aller parcourir le Mont Beuvray.  Il permet de comprendre l’historique du site, et donc de comprendre ce que vous allez voir dans la nature, mais aussi de mieux ressentir les lieux.

Avant toutes choses, on remarque l’architecture particulière du bâtiment. Elle a été voulue très contemporaine et selon des formes carrées et rectangulaires afin de rappeler les fouilles archéologiques. De même, les présentoires où sont placés les objets sont pensés telles les boites de conservation archéologiques. Personnellement j’ai vraiment adoré l’ambiance de ce musée, je l’ai trouvé très bien pensé et très pédagogique. Le point fort est clairement la scénographie et la variété des supports : tablettes numériques interactives, film projeté sur une maquette du Mont Beuvray en 3 dimensions, interviews d’archéologues, maquettes, etc. J’ai envie de saluer l’effort pour ces supports nouvelles technologies qui sont vraiment bien faits et ont bien trouvé leur place dans ce musée. Elles sont une vraie valeur ajoutée et rendent la visite plus ludique. Les panneaux explicatifs ne sont pas interminables, ils sont clairs et vont à l’essentiel. C’est réellement un des musées que j’ai le plus apprécié de tous ceux que j’ai fait jusqu’à présent dans ma vie.

Le musée est divisé en 3 parties. La visite commence à l’étage où vous avez accès en premier lieu à une exposition temporaire. Celle-ci change tous les ans et est toujours sur le thème de l’archéologie. Vous passez ensuite à la première partie du musée (1er étage) qui traite de la civilisation des oppoda, les villes gauloises. Puis au rez-de-chaussée, la deuxième partie du musée est consacrée à Bibracte à travers de nombreux thèmes permettant de se familiariser avec le site, et de comprendre la mutation gallo-romaine et le déplacement de la capitale à Autun aux environs de l’an 15-30.

☞ Tarif 2017 : 7,5€/pers

☛ Si vous avez le temps, vous pouvez faire un petit détour par Autun, notamment pour son musée Rolin où des fascinants objets de l’époque sont exposés.

2. CHÂTEAU DE BAZOCHES

Toute autre époque, mais fascinante également. Qui n’a pas remarqué que le nom de Vauban revenait quand même beaucoup de fois dès lors que l’on visite un site historique militaire. Le Château de Bazoches n’est autre que la demeure du célèbre maréchal. La visite est très émouvante, notamment du fait que l’homme était quelqu’un de reconnu pour son humilité.

On vous remet un dépliant à l’entrée qui permet de bien comprendre ce que l’on voit et l’histoire du lieu. J’ai été enchantée une fois de plus par la qualité de la visite. On découvre avec émotion la Galerie où Vauban a conçu les plans des différents forts qu’il a imaginés, les bibliothèques (pour les dingues de bouquins comme moi on passe des heures à lire les titres sur les reliures en tentant d’imaginer le contenu!), la chambre et le bureau du maréchal, différents salons, …

Bref, à ne surtout pas louper !

Tarif 2017 : 9,5€/pers

3. MUSÉE DES NOURRICES ET DES ENFANTS DE L’ASSISTANCE PUBLIQUE de Alligny en Morvan

Ne vous laissez pas abuser par la taille du musée vu de l’extérieur, la visite est très riche et vous pouvez y passer facilement 2h ! Encore un musée très bien fait et passionnant dans son contenu. Il me paraît indispensable pour se familiariser avec la région de comprendre son histoire. Le passé des nourrices du Morvan et des enfants de l’Assistance Publique représentent une page qui marqua grandement ce territoire. C’est une histoire à la fois fascinante et terrifiante qui mérite que l’on s’y intéresse.
On y découvre le travail des nourrices qui devint le lot de beaucoup de morvandelles, permettant à de nombreux foyers d’avoir des revenus complémentaires. Des panneaux explicatifs au début de la visite nous plongent dans la chronologie de cette histoire et permet de bien comprendre l’évolution de ce métier qui n’était presque pas réglementé à ses débuts.
Se dessine alors l’histoire de ces femmes qui étaient soit “nourrices sur lieu”, c’est à dire partant travailler dans des familles à Paris, soit “nourrices sur place” accueillant parfois jusqu’à 10 enfants. On prend également la mesure du nombre de drames humains, dûs au phénomène massif d’abandon d’enfants à l’époque. Les enfants étaient placés par l’Assistance Publique dans des familles de paysans contre rémunération. Leurs histoires sont parfois bien dramatiques, car privés d’amour, parfois maltraités, abusés, ils étaient plutôt considérés comme des outils de travail.
Un musée émouvant et riche qui m’a touché.

Tarif 2017 : 6€/pers

4. MÉMORIAL DE DUN-LES-PLACES

Dun-les-Places est une petite commune du Morvan qui fut le théâtre d’exactions allemandes lors de la 2nd Guerre Mondiale. Surnommée “l’Ouradour nivernais”, on découvre dans ce petit mémorial l’histoire de ces jours d’horreur du 26 au 28 juin 44 pour les habitants. Des photos tout d’abord pour poser le contexte, puis le témoignage poignant de survivants. Dun-les-Places faisait partie d’une série d’attaques programmées par les allemands contre les civils dans le but de réprimer les rébellions dans tout le pays. En effet ces rebelles étaient bien souvent aidés de la population et le but était surement de mettre fin à ce soutien en effrayant les habitants par le meurtre et la violence.

Le tourisme de mémoire n’est bien sûr pas réjouissant, mais il est indispensable. J’ai été bouleversée par les témoignages et terrifiée d’imaginer ce que ces gens ont vécus, d’intégrer qu’une telle violence a existé. Ces musées sont essentiels et il ne faut pas les fuir car ils sont notre passé, et il est important que l’humanité n’oublie pas. De plus, je trouve qu’ils nous sensibilisent au présent. Car malheureusement c’est le présent pour certains, ailleurs dans le Monde.

Tarif 2017 : 5€/pers

5. MUSÉE DE LA RÉSISTANCE de Saint-Brisson

Le musée de la Résistance se trouve à l’étage de la Maison du Tourisme du Parc du Morvan. Rien que pour le cadre, vous êtes obligés d’y faire un tour ! Un sentier,  un étang, un jardin botanique, une mare pédagogique. Le lieu est très agréable, ne manquez pas le restaurant (je vous en parle plus bas dans l’article) !

Ce musée est vraiment complet. Il est très riche et vous emmène dans le maquis, là où des hommes et des femmes ont organisé la résistance pendant la 2nd Guerre Mondiale. Plein d’objets, comme des armes, des uniformes de maquisards, allemands ou de déportation, des coupons de rationnement, du matériel médical, une machine à écrire. On est replongé dans cette période sombre grâce à différentes thématiques : le contexte historique, les massacres, les déportations, les portraits des maquisards, leurs conditions de vie difficiles, leur organisation, la libération.
On ne ressort pas indemne du musée !

☞ Tarif 2017 : 3,5€/pers (audioguide inclus)

6. CHÂTEAU CHINON

Château-Chinon est connue pour avoir été la ville de François Mitterrand, puisqu’il y fut maire pendant 22 ans. Si la ville n’est pas forcément intéressante à visiter, les musées nous plongent dans une page de l’Histoire et sont encore une fois bien agencés.

⤖ Le musée du Septennat regroupe les cadeaux officiels reçus par le Président, et il y en a beaucoup et de toutes sortes ! L’idée de voir différents objets alignés les uns après les autres n’est pas forcément séduisante, mais j’ai cependant apprécié la variété des oeuvres venant de tant de pays différents. Je l’ai plus perçu comme une exposition d’artisanats du Monde. Même si j’ai grincé des dents devant les défenses d’éléphants ou bien les animaux empaillés, il y a des pièces magnifiques.

⤖ Le musée du Costume qui se trouve juste à côté m’a beaucoup plu. Ce qui peut ne pas être le cas de tout le monde, mais moi j’ai aimé voir les différents habits représentant différentes époques. La mise en scène est bien faite ce qui permet de mieux imaginer dans quel contexte ces vêtements étaient portés. Un petit voyage dans le temps et notamment au temps des nourrices car on peut y voir une petite partie toute mignonne sur des objets et habits de cette période (chaussons, vêtements de nourrisson, biberon, …). Tous ces vêtements ont tellement une âme ! J’adore, ça fait travailler mon imagination et j’ai l’impression de vivre quelques instants à une autre époque.

⤖ Vous trouverez à côté de la mairie et de la poste, une fontaine de Niki de Saint Phalle qui a été commandée par François Mitterrand à l’artiste.

☞ Tarif 2017 : 6,5€/pers billet groupé pour les 2 musées

7. VEZELAY

Juste après Bazoches, à environ 20 minutes de voiture se trouve Vézelay. Cette ville vaut le détour car elle est vraiment belle. Elle est classée parmi les “Plus Beaux Villages de France” et on comprend tout de suite pourquoi.

⤖Son allée principale vous emmène tout droit vers la basilique Sainte-Madeleine qui elle est classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Un côté médiéval donne tout son charme aux rues, et effectivement, que l’on soit croyant ou non, la basilique est très belle. Je l’ai visité au moment d’une messe où des religieux et des religieuses chantaient. D’habitude ce n’est pas ma tasse de thé, mais là les chants étaient très beaux et donnaient vie aux murs de la basilique. Avant de redescendre, faites un petit tour derrière le bâtiment où il y a un joli panorama !

 ⤖ La rue principale est très commerçante : beaucoup de restaurants, de boutiques. Pour les férus d’art, direction le musée Zervos ! Vous pourrez admirer des Picasso, Kandinsky, Miró, Giacometti. Et oui rien que ça ! Pourquoi donc ? Tout simplement parce que le critique d’art Christian Zervos était ami de nombreux de ces célèbres artistes. Il avait une ferme dans les environs de Vézelay et certains venaient lui rendre visite comme Picasso ou Paul Eluard. A sa mort, Christian Zervos légua ses oeuvres à la ville, qui décida de faire un musée dans la maison où l’écrivain Romain Rolland a vécu.
☞ Tarif 2017 : 5€/pers

Découvrez ci-dessous mon interview de Charly, le gérant des cabanes !   ⤵

***

Le Morvan a été une belle découverte pour moi. Je ne m’attendais pas à trouver une nature aussi préservée si près de Paris. Ses forêts et ses lacs m’ont enchantée et je vous recommande vivement de tenter l’expérience pour un weekend au vert. La Nièvre a beaucoup à offrir et c’est un département aux multiples richesses qui ne demandent qu’à être explorées. Je tiens à saluer le très bon accueil : que ce soit dans un restaurant ou à l’accueil des musées, les gens sont vraiment gentils et prévenants.

Avez vous déjà été dans la Nièvre ? N’hésitez pas à partager avec nous vos coups de coeur en commentaire de cet article !

Cet article vous a plu ?

Si vous souhaitez des informations complémentaires sur le Morvan et la Nièvre en général, n’hésitez pas à vous rendre sur le site de Nièvre Tourisme avec qui j’ai réalisé ce voyage en collaboration.

Epingler cette idée de voyage sur Pinterest

CONTINUEZ VOTRE LECTURE

2017-11-21T18:55:58+00:00

8 Comments

  1. oppia 11 août 2017 at 20 h 52 min - Reply

    Pauline ! En plus d’être une super vidéaste, photographe et bloggeuse, je crois que tu es une sacré bosseuse ! Cet article est vraiment complet, j’ai appris beaucoup de choses et je reste impressionnée par la qualité de ton travail :O

    • Pauline | World Me Now 12 août 2017 at 12 h 53 min

      Merci beaucoup ça me fait très plaisir que tu apprécies mon travail ! J’y mets tout mon coeur donc je suis ravie que le contenu du blog te plaise ☺️

  2. paola 30 juillet 2017 at 21 h 53 min - Reply

    Je viens souvent en congés à côté de la Charité sur Loire, merci pour cet article très détaillé, j’ai noté plein d’infos et renseignements. La Nièvre c’est vital !

    • Pauline | World Me Now 30 juillet 2017 at 22 h 15 min

      Je suis ravie si cela vous aide 🙂 plein de belles choses sont à voir dans la Nièvre qu’il ne faut pas louper !

  3. Lorine 21 juillet 2017 at 9 h 45 min - Reply

    Vraiment très très bien ! et les photos sont sublimes, merci pour ces beaux écrits révélateurs…Le Morvan est tellement riche en surprises..Une pause nature en dehors du temps, éveil des sens garanti ! 😉

    • Pauline | World Me Now 21 juillet 2017 at 16 h 43 min

      Merci beaucoup Lorine 🙂 Il est vrai que le Morvan m’a beaucoup inspiré. En même temps il ne peut que plaire aux amoureux de la nature 😉

  4. Lucie 20 juillet 2017 at 9 h 42 min - Reply

    vraiment sympa et reposante cette pause nature !

    • Pauline | World Me Now 20 juillet 2017 at 14 h 00 min

      Merci Lucie ! Je suis ravie que tu aies apprécié 🙂

Leave A Comment

Vous pouvez aussi vous abonner sans écrire de commentaire.

error: Ces photos sont protégées par le copyright !