Pauline | World Me Now

About Pauline | World Me Now

This author has not yet filled in any details.
So far Pauline | World Me Now has created 38 blog entries.

Visiter Vernon

2019-05-13T23:44:18+02:00

VISITER VERNON

Si vous visitez Giverny, pourquoi pas faire un petit tour à Vernon ? À seulement 10 minutes de voiture, cette ville en bord de Seine a un passé médiéval encore bien visible ! Vous pourrez vous balader et découvrir :

Vieux Pont Vernon Giverny

VISITER LA VILLE DE VERNON

◇ COLLÉGIALE NOTRE DAME

Datant de l’époque romane (fin du XIe siècle) sa construction se poursuit pendant toute la période gothique pour se terminer au XVIIe siècle. J’ai trouvé ce monument vraiment très beau à l’intérieur, notamment les vitraux !

◇ LE VIEUX MOULIN

Le Vieux Moulin est un des symboles de Vernon. Il a servi des milliers de fois de modèle à des peintres… et notamment à Claude Monet. Endommagé par les bombardements de 1940 et 1944 il était sur le point de s’effondrer dans la Seine, mais heureusement la Ville de Vernon le sauva.
Il a été construit à cheval entre deux piliers de l’ancien pont, aujourd’hui détruit. Le vieux pont à l’origine en bois a été détruit et reconstruit de nombreuses fois au moyen-âge, pour finalement être remplacé par un pont en pierre en 1861 construit à quelques mètres en amont du fleuve.

◇ LES VIEILLES RUES DE VERNON

Beaucoup de maisons à colombages bien conservées, notamment derrière la cathédrale ! Je suis tombée par hasard sur la rue Potard qui a gardé son aspect médiéval, car épargnée par les bombardements de la 2nd Guerre Mondiale, avec ses vieilles maisons à la façade caractéristique.

◇ LA MAISON DU TEMPS JADIS

C’est l’une des plus anciennes maisons de Vernon. Datant du 15ème siècle elle abrite aujourd’hui l’Office de Tourisme de Vernon.

◇ LA TOUR DES ARCHIVES

Datant de l’époque de la fin du 12ème siècle, cette tour était le donjon de l’ancien château fort de Vernon, construit pour défendre le domain royal par Philippe Auguste. Elle a ensuite servi à conserver les archives municipales.

◇ LE CHÂTEAU DES TOURELLES

Construit par le roi Philippe-Auguste en 1196, il a été construit dans le but de défendre la ville de Vernon. En partie détruit lors de bombardements de la 2nd Guerre Mondiale, il a été récemment reconstruit.

Tour des Archives Vernon
Rue potard Vernon
Château des Tourelles Vernon

***

Vernon est une petite ville qui vaut le détour si vous êtes dans le coin de Giverny. Je vous invite à lire mon article complet sur Giverny en CLIQUANT ICI

Cet article vous a plu ?

↠ si cet article vous a été utile ou vous a tout simplement plu, laisse moi un petit commentaire, cela fait toujours plaisir 🙂


↡ ARTICLES EN RELATION

Giverny Eure Claude Monet

***

Visiter Vernon2019-05-13T23:44:18+02:00

Weekend à Giverny

2019-05-19T22:10:35+02:00

UN WEEKEND À GIVERNY

C’est parti pour un weekend à Giverny sur les traces de Claude Monet ! Qu’on soit un grand fan ou non de l’impressionniste, ce lieu à quelque chose d’intemporel qui devrait vous séduire à coup sûr. À seulement 1h de Paris, vous pourrez :

jardins Claude Monet Giverny

INFORMATIONS PRATIQUES

Avant tout, quelques informations pratiques pour votre weekend à Giverny !

Giverny est un petit village dans l’Eure. Vous avez une rue principale où se trouvent les jardins et la maison de Claude Monet, les musées des impressionnismes, les cafés et restaurants, les boutiques pour touristes. Bref tout est centralisé autour de cette rue.

Où se garer ? De grands parkings gratuits sont disponibles à l’entrée du village pour vous stationner facilement.

Où prendre ses billets ? Pas de secret : sur internet ! Sinon gare à la queue pour rentrer, surtout les weekends. Et oui c’est le 2ème site le plus visité de Normandie après le Mont-Saint-Michel quand même !

jardins Claude Monet Giverny

UN WEEKEND À GIVERNY

DÉCOUVRIR LA MAISON ET LES JARDINS DE CLAUDE MONET

✿ LA MAISON

On a accès à presque tous les espaces : la chambre à coucher, le salon, la cuisine, la salle à manger, etc. Il y a un petit côté désagréable à être à la queue leu leu mais on joue le jeu, je n’avais qu’à choisir une meilleure date que début mai pour ma visite !
Ce qui m’a frappé dans cette maison ce sont les couleurs. On remarque tout de suite les couleurs très vives de certaines pièces, comme la cuisine, ce qui était plutôt osé pour l’époque. Autre élément frappant : pas moins de 231 tableaux (reproductions) accrochés un peu partout… normal pour un artiste me dirait vous. Dans le salon, qui était son atelier, se sont des copies également, mais cela donne quand même une idée de l’atmosphère qui y régnait. À l’étage, on retrouve sa chambre à coucher où il mourut à l’âge de 86 ans… émouvant.

On ressent l’univers du peintre au fil des pièces et j’étais quand même émue de déambuler entre ces murs, de toucher du doigt un morceau de sa vie.

LES JARDINS

devant la maison

Passionné de fleurs, Monet passait des heures à jardiner devant sa maison, créant ainsi ces allées dans lesquelles on peut se promener. C’est vraiment un enchantement pour les yeux, on sent une telle harmonie dans les couleurs, le choix des fleurs, qu’on se laisse volontiers transporter dans les différents tableaux. Le jardinier inspirait le peintre, et quand on voit les compositions, on comprend tout de suite pourquoi. Toutes ces fleurs et leurs couleurs sont comme une palette de peinture.

☛ si vous avez un billet coupe-file, il y a une entrée sur le côté qui vous fait entrer directement dans ce jardin, contrairement à l’entrée classique qui vous fait rentrer par la boutique de souvenirs. N’hésitez d’ailleurs pas à aller dans cette boutique jeter un oeil, car ce fut son atelier à la fin de sa vie, où il peint ses grandes fresques de nymphéas visibles à l’Orangerie de Paris.

les nymphéas

Il faut passer dans un tunnel pour rejoindre ce jardin d’inspiration asiatique. Claude Monet, charmé par les nymphéas de l’Exposition Universelle à Paris, veut un endroit où cultiver ces fleurs chez lui. Il crée alors le bassin et ses ponts japonais que l’on peut admirer aujourd’hui en déviant l’eau du village. Il passe alors presque toutes ses journées sur l’un de ces ponts à peindre.

Fondation Claude Monet
Tarifs 2019 : 9,50 €
Billet couplé avec le Musée des impressionnismes : 17 €

maison Claude Monet Giverny
maison Claude Monet Giverny

Pour la petite histoire…

Monet cherche un lieu pour s’installer définitivement avec sa famille nombreuse, et il le trouve à ses 43 ans à Giverny en 1883. Ce village non loin de Paris lui permet de garder un lien avec la capitale. Il transforma le domaine et ses jardins pour en faire une source inlassable d’inspiration pour ses plus grands chefs d’oeuvre. De nombreux amis illustres ont mangé dans la cuisine du peintre comme Rodin, Sisley, Renoir ou encore Cézanne. Jusqu’à sa mort en 1926, il ne quitta jamais vraiment son petit paradis Giverny.

Claude Monet
1840 – 1926

jardins Claude Monet Giverny
jardins Claude Monet Giverny
jardins Claude Monet Giverny

“ En dehors de la peinture et du jardinage je ne suis bon à rien ”

VISITER LE MUSÉE DES IMPRESSIONNISMES

Le musée propose des expositions sur l’Histoire de l’impressionnisme et met en lumière les artistes qui ont contribué au rayonnement du mouvement artistique. Je trouve ça dommage de passer à Giverny sans y faire un tour. Il n’est pas très grand donc pas besoin de prévoir beaucoup de temps : 1 ou 2h suffisent.

Musée des impressionnismes
Tarifs 2019 : 7,50 €
Billet couplé avec les jardins et la maison de Monet : 17 €

PASSER À L’ÉGLISE SAINTE-RADEGONDE POUR VOIR LA TOMBE DE MONET

C’est ici que Claude Monet et sa famille sont enterrés. J’y suis passée le soir vers 20h pour être tranquille, et de fait il n’y avait personne !

☛ Petite anecdote : à sa mort le cercueil fut recouvert d’un drap noir pour l’oraison funèbre. Clémenceau qui était proche de Monet retira ce drap quand il l’aperçut, et y jeta un drap multicolore à la place en s’écriant : “ Pas de noir pour Monet ! ”

EXPLORER LE JARDIN SECRET DE L’ANCIEN HÔTEL BAUDI

Si vous allez au cimetière, vous passerez devant l’ancien hôtel Baudi, reconverti aujourd’hui en restaurant. Tout le monde passe devant sans savoir qu’à l’arrière de l’établissement se trouve un jardin où fut construit le premier atelier de peintre à Giverny. Cette roseraie sauvage a aujourd’hui encore cette atmosphère de jardin abandonné aux allées sinueuses qui a beaucoup de charme. Petit coup de coeur personnel pour cette petite adresse secrète loin des touristes !

À l’origine, cet endroit était un buvette tenue par Madame Baudy, qui finit par le transformer en hôtel en 1887 pour accueillir les centaines d’artistes peintres, notamment américains, venus nombreux. On y organisait des bals costumés, des soirées théâtrales et musicales. L’hôtel Baudi était donc un lieu social important. Monet et Clémenceau auraient discuté de longues heures dans le parc… Madame Baudy y fait construire un atelier, le premier du village, permettant notamment l’étude des nus. Plus tard elle en aménage deux autres, dont l’un sera occupé un temps par Cézanne en novembre 1894.

Si vous montez tout en haut vous aurez une jolie vue panoramique.

hotel Baudy Claude Monet Giverny
hotel Baudy Claude Monet Giverny
hotel Baudy Claude Monet Giverny

FLÂNER DANS LES RUES DE GIVERNY

Je vous recommande vivement de vous éloigner de la rue principale pour faire une petite balade dans les rues parallèles. Vous croiserez des chevaux, des vaches et des locaux 🙂 Une petite part d’authenticité bienvenue pour échapper au flot de touristes. On est à Giverny donc bien sûr on trouve aussi des fleurs, des fleurs et encore des fleurs !

DÉCOUVRIR LA VILLE DE VERNON

Et pourquoi pas profiter de votre visite à Giverny pour passer à Vernon. À seulement 10 minutes de voiture, cette ville en bord de Seine a un passé médiéval encore bien visible !

Vous pourrez y découvrir la collégiale Notre Dame et ses superbes vitraux, vous promenez dans les rues médiévales, notamment la rue Potard qui a été épargnée par les bombardements de la 2nd Guerre Mondiale, admirer le vieux moulin, plein de charme, construit sur les ruines de l’ancien pont, et plein d’autres choses !

Si vous voulez plus d’infos, je vous invite à consulter mon article sur Vernon qui est plus complet en ↠ CLIQUANT ICI

Vieux Pont Vernon Giverny

OÙ MANGER

Un conseil si vous comptez manger dans un restaurant : venez tôt, c’est à dire avant midi, si vous ne voulez pas faire la queue et être sûr d’avoir une table. Sachez que les prix sont élevés, ils profitent largement de la grosse affluence

Un autre option très sympathique et économique : pique-niquer ! Sachez que dans les jardins du musée des impressionnismes il y a un espace vert où vous pourrez vous asseoir dans l’herbe, et même sur des bancs en bois si vous arrivez à en choper un ! Une alternative qui permet de choisir ce que l’on mange et le tarif.

Envie de boire un petit verre ? Filez direct à la Capucine ! Un concept store où l’ambiance est très sympa et le service agréable ! Ici on boit un verre dans un joli jardin, on peut acheter des petits souvenirs ou des plantes.
▎80 rue Claude Monet | 02 32 51 76 67

musee des impressionnismes Giverny

***

Je tiens à préciser que Giverny est vraiment très touristique. Je vous conseille vivement de venir en semaine et hors vacances scolaire pour éviter un maximum le monde. Ca peut vraiment être un frein donc prévoyez le coup !
Cependant ce n’est aucunement une raison pour ne pas y aller. L’endroit est magnifique et j’ai même envie d’y retourner à une date mieux choisie pour prendre plus mon temps à profiter des jardins et de la maison. Vous ne pouvez qu’être charmés car les lieux sont très bien conservés et une âme s’en dégage. D’autant plus si vous êtes comme moi amoureux de l’impressionnisme, je ne peux que vous recommander ce petit weekend où l’on comprend tout l’amour qu’avait Claude Monet pour les couleurs et la lumière.

Cet article vous a plu ?

↠ si cet article vous a été utile ou vous a tout simplement plu, laisse moi un petit commentaire, cela fait toujours plaisir 🙂


↡ ARTICLES EN RELATION

vernon Giverny Eure

***

Weekend à Giverny2019-05-19T22:10:35+02:00

Maison du Zéro Déchet Paris

2019-03-26T23:20:49+02:00

LA MAISON DU ZÉRO DÉCHET

Tout le monde n’a pas l’âme d’un militant ou d’un activiste. Mais bonne nouvelle, tout le monde peut faire quelque chose à son échelle ! Le zéro déchet est un bon moyen de réduire facilement son impact. Quand on sait quoi faire et où acheter ses produits, tout devient plus facile ! Soyons honnête c’est un peu effrayant au début, je vous rassure je suis passée par là moi aussi 🙂 Si vous ne savez pas par où commencer, il existe à Paris la Maison du Zéro Déchet pour vous aider ! Là-bas des bénévoles vous conseillent, vous pouvez acheter des produits sur place, assister à des conférences ou des ateliers pour vous familiariser avec certaines pratiques si vous avez peur de vous lancer seuls.
 Je me suis rendue à la Maison du Zéro Déchet et j’ai pu échanger avec Marie, une bénévole, qui a gentiment accepté de se prêter au jeu des questions-réponses en vidéo pour vous présenter ce lieu unique !

🎥 Ma vidéo avec Marie ⤵

LA BOUTIQUE

La boutique a été pensée en fonction des besoins quotidiens. Ils ont réunis les objets suivant la logique des pièces d’un appartement :

cuisine : filtre à café, cafetières, théières, sacs en coton pour courses en vrac, couverts en inox, etc.
espace pique-nique : gourdes en inox, lunch box, pailles en inox, etc.
salle de bain : coton lavables, repose-savon en bambou, brosse à dent, dentifrice solide, savon solide, shampoing solide, etc.
◇ librairie : vous trouverez des livres pour vous aider à passer au zéro déchet, des livres sur le lombricompostage, la cuisine zéro déchet, mais aussi pour confectionner des objets pour un mode de vie zéro déchet comme des sacs à vrac par exemple.
espace consigne : vous pourrez acheter quelques produits type confitures, boissons, soupes, sous le régime de la consigne ! En gros vous pouvez ramener le contenant une fois celui-ci fini et être remboursé de sa valeur. L’idée est de sensibiliser à la consigne qui a longtemps existé en France mais qui a quasi disparu de nos jours …

LES ATELIERS

Les ateliers sont vraiment supers. Les sujets sont très variés : faire ses courses en mode ZD, atelier de couture sur les serviettes hygiéniques lavables, DIY gommage, faire son tawashi avec des collants, prolonger la vie de ses appareils, etc.
J’ai assisté à un atelier pour faire son déodorant soi-même, et une chose est sûr, en plus d’apprendre sereinement à faire son petit produit, l’ambiance est très bonne ! Les bénévoles sont adorables et on se sent très à l’aise.

 J’ai trouvé très sympa aussi que la Maison du Zéro Déchet nous envoie la recette de l’atelier par mail ! Ça permet de rester à ce que l’on fait sans se préoccuper de noter les doses et les ingrédients.

LES CONFÉRENCES

Tout comme les ateliers, les conférences sont là pour vous accompagner sur le chemin d’un mode de vie plus zéro déchet. On se sent moins seul quand on se retrouve tous ensemble à discuter d’un sujet dans lequel on a envie de se lancer, mais qu’on ne sait pas par quel bout prendre !
Quelques exemples de conférences : les déchets et les lobbies, comment devenir un ambassadeur du ZD, conférence autour de la cuisine ZD, de l’impact écologique des détergents, initiation au lombricomposteur, reprendre en main sa salle de bain, etc.

INFOS PRATIQUES

Leur site internet : cliquer ici
L’adresse : 3 rue Charles Nodier 75018 Paris
Métro : Anvers (ligne 2), Barbès-Rochechouart (ligne 2 et 4) et Abbesses (ligne 12)

***

Si vous souhaitez vous lancer progressivement dans un mode de vie plus écolo, j’espère que cette idée de faire un tour à la Maison du Zéro Déchet vous aidera à sauter le pas !
Je trouve l’ambiance là-bas très bienveillante et familiale. Les bénévoles ne sont pas avares de conseils et vous pourrez piocher plein d’idées !
Si vous connaissez d’autres endroits similaires à Paris ou ailleurs, n’hésitez pas à nous les partager en commentaire 😉

Cet article vous a plu ?

VOUS AIMEREZ AUSSI

***

Maison du Zéro Déchet Paris2019-03-26T23:20:49+02:00

Veggie World Paris – octobre 2018

2018-10-23T19:10:14+02:00

VEGGIE WORLD PARIS : nouveautés !
octobre 2018

De retour au Veggie World à Paris pour cette édition d’octobre 2018 ! Comme à chaque fois, j’adore me plonger dans cette ambiance, découvrir des petits nouveaux, entendre de nouvelles histoires. Car c’est ça que j’aime aussi : découvrir les personnes derrière les projets. Cette fois-ci les exposants étaient uniquement au premier étage, tandis que le sous-sol a été consacré à la restauration, ce qui n’est pas plus mal car ça laisse plus d’espace pour pouvoir se restaurer ! Dans cet article je vous parle de mes 5 découvertes coup de coeur de cette édition qui vont de la maroquinerie à la nourriture en passant des accessoires zéro déchets !

LA VIDÉO JUSTE ICI

MINUIT SUR TERRE


Marie, la créatrice des chaussures véganes Minuit sur Terre nous présentait à cette édition sa première collection de sacs, ainsi que sa première collection de chaussures pour hommes. Sans surprise la qualité est là, le design est très beau, les couleurs aussi ! J’adore ce côté très contemporain qui fait tout le succès de cette marque qui a compris qu’on ne voulait certes pas de matières animales, mais aussi rester dans l’air du temps. On retrouve la patte Minuit sur Terre qu’on adore dans ces nouveaux produits, que ce soit pour les sacs ou les chaussures hommes, et c’est très réussi !

⪢ Pour découvrir les chaussures Minuit sur Terre : c’est par ici

MINIPOP


Minipop est une marque bretonne qui m’a tout de suite plu. Elle propose toute une gamme d’accessoires pour le zéro déchet : des lingettes, des mouchoirs, des serviettes, des sacs à vrac, des pochons, des furoshiki, etc. Mais aussi des sacs et des portes monnaies fait en liège provenant du Portugal. Ce que j’ai beaucoup apprécié c’est qu’ils font tout à la main dans leurs ateliers en Bretagne. Et également que c’est une marque engagée qui utilise des tissus biologiques et européens, comme le lin et le coton bio certifié GOTS.

⪢ Pour découvrir les accessoires et sacs Minipop : c’est par ici

©Minipop

LES NOUVEAUX AFFINEURS


J’ai découvert les fromages végétaux des Nouveaux Affineurs sur le salon et j’ai été bluffée ! Le fromage est une des dernières choses que j’ai arrêté en passant à une alimentation végétalienne, et je dois dire que je suis bien heureuse que des fromages végétaux aussi réussis existent maintenant ! Déjà l’aspect est assez incroyable. Je pense honnêtement que quelqu’un qui ne sait pas que c’est végétal ne pourra pas le deviner de visu. J’en ai goûté 2 sur le salon et j’ai été conquise. Un avait une texture et le goût d’un camembert très doux, et le second ressemblait à un bleu, très doux également. Vraiment bluffant !

⪢ Pour découvrir les fromages végétaux des Nouveaux Affineurs : c’est par ici

©Les nouveaux affineurs

WILO


Le Veggie World était l’occasion de voir en vrai les sacs véganes de la marque Wilo. Cette jeune marque fait des sacs au design moderne qui me parle beaucoup car il y a aussi un esprit voyage. Voyez vous-même les photos ! L’aspect est très réussi, on dirait du cuir d’ailleurs, et les finitions sont très belles. En plus, ils sont labellisés Peta et Animal Free, donc c’est une marque végane et cruelty free. Ils sont également carbone neutre : c’est à dire qu’ils ont fait le bilan carbone de leur activité, et pour le compenser, et ils reversent de l’argent à des associations au Pérou qui s’occupent de préserver la forêt amazonienne mais aussi aident les populations locales. De plus, la préparation et l’expédition des colis sont faits par une association avec des personnes en réinsertion sociale.

⪢ Pour découvrir les sacs Wilo : c’est par ici

©Wilo

HOLICHAI


J’ai pu voyager sur le salon en goûtant au chaï (thé indien) de la marque HoliChaï ! N’étant jamais allée en Inde, j’ai pu découvrir ce thé sur leur stand. Ils avaient infusé ce thé dans du lait d’avoine, et moi qui n’aime pas le lait d’avoine, et bien j’ai adoré ! Le mélange avec les épices est surprenant d’autant plus quand on ne connaît pas ces saveurs. J’ai apprécié HoliChaï aussi parce qu’ils font du thé bio et qu’ils travaillent directement avec les producteurs, donc n’ont pas d’intermédiaires et connaissent les personnes qui font leur thé. De plus, c’est une marque engagée car ils soutiennent l’association franco-indienne « Enfances Indiennes », qui vient en aide aux enfants défavorisés en Inde.

⪢ Pour découvrir les chai HoliChai : c’est par ici

©Holichai

***

Avez-vous déjà été au Veggie World ? N’hésitez pas à nous partager en commentaire votre expérience ou bien une marque coup de coeur que vous avez découvert sur le salon !

Cet article vous a plu ?

VOUS AIMEREZ AUSSI

***

Veggie World Paris – octobre 20182018-10-23T19:10:14+02:00

Tarn et Garonne

2018-10-09T17:35:26+02:00

UN WEEKEND DANS LE TARN ET GARONNE

À 2h30 de Montpellier et 2h de Bordeaux, se trouve le Tarn-et-Garonne. Ce département a une histoire particulière : il s’agit du plus jeune département de France. Insatisfaits du découpage des départements initialement prévu, les notables montalbanais demandèrent à l’Empereur Napoléon 1er de leur créer un nouveau département. Ce découpage se fit donc à cheval sur les départements voisins, et non pas en fonction d’un découpage naturel comme cela se faisait. Cela explique que le Tarn et Garonne ait des paysages bien différents sur son territoire.
Côté gastronomie, on remarquera d’ailleurs qu’il y a beaucoup de vergers : c’est d’ailleurs le 1er département producteur de pomme en France… devant la Normandie ! On trouve aussi du melon, de l’ail, du safran, et l’excellent raisin, le Chasselas de Moissac.
Entre ses monuments historiques, ses villages de caractère, sa nature préservée, c’est une région aux nombreux atouts qui plaira notamment à ceux qui cherchent un peu de calme et un séjour proche de la nature. Ce département du sud-ouest m’a beaucoup plu même si je ne suis restée que quelques jours. Voici un joli aperçu de ce que l’on peut y découvrir.

▎Zoomez dans Montauban pour découvrir toutes les choses à voir !
▎Cliquez en haut à gauche de la carte pour voir toute la légende 🙂

MONTAUBAN

Montauban signifie “mont blanc” en occitan, pourtant, tout comme Toulouse, cette ville est bel et bien toute rose. Il est très agréable de déambuler dans ses jolies rues aux murs de briques qui lui donnent un charme certain.
Quelques personnages importants comme le peintre Jean-Auguste-Dominique Ingres, le sculpteur Antoine Bourdelle, ou encore la première féministe Olympe de Gouges lors de la Révolution Française, ont vu le jour à Montauban. Plus contemporain, pour les fans de Top Chef, sachez que le chef cuisinier Christian Constant est lui aussi natif de la ville !

À VOIR

Le Jardin des Plantes
Ce petit parc permet d’avoir un petit coin de verdure dans la ville.

Le Musée Ingres

Malheureusement ce musée est fermé jusqu’en 2019 pour d’importants travaux de rénovation. Je n’ai donc pas pu le visiter lors de mon passage, mais pour les amoureux de l’art il doit être incontournable.

La Place Nationale

Elle vaut à elle seule le détour : on est tout de suite séduit par son architecture, son ambiance, ses belles arches l’encadrant harmonieusement, son rose vif. Pas d’autre choix que de s’asseoir sur un banc pour admirer cela un instant ou bien prendre un verre en terrasse.

Cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption

D’architecture classique, la cathédrale a été construite au point culminant de la ville par Louis XIV afin d’asseoir l’autorité catholique dans la région.

Pont Vieux

Construit au Moyen-Âge, le Pont Vieux enjambe joliment le Tarn. Ses arches lui donnent beaucoup de charme et font de lui l’emblème de la ville. Il offre également une belle vue sur le musée Ingres et l’église saint-Jacques d’un côté, et les hôtels particuliers des riches drapiers de l’autre.

Église Saint-Jacques

Autre vestige médiéval de Montauban en plus du Pont Vieux, l’église d’origine n’est plus, mais fut reconstruite à l’identique au 17ème siècle sous l’impulsion de Richelieu.

Découvrir une marque de cosmétique bio et locale : Ibbeo Cosmétiques

À Montauban se trouvent les ateliers d’Ibbeo Cosmétiques, des produits bio made in Tarn-et- Garonne. Pascale et Vincent Bobo ont voulu que leur marque utilise des produits de la région qui respectent l’environnement. C’est pourquoi tout leur travail a été de faire dans leur laboratoire des produits cosmétiques bio à base d’ingrédients locaux aux formules propres. Preuve de la qualité de la marque, Ibbeo Cosmétiques est porteur de la mention Slow Cosmétique.
Ils proposent toutes sortes de produits : soins et crèmes pour le visage, le corps, les cheveux et solaires.
Vous pouvez leur rendre visite dans leur atelier en semaine dans le centre de Montauban.

49 rue du Général Sarrail – 82000 Montauban

Où manger à Montauban

Namasthé
C’est l’adresse végétarienne de la ville, et ils proposent tous les jours une option végétalienne. Le cadre est très sympa, mais attention si vous voulez bénéficier de la charmante petite terrasse à l’arrière du restaurant, mieux vaut penser à réserver car il n’y a pas beaucoup de tables !

▎56 Rue de la République – 05 63 66 37 71

Le Sampa
Ce restaurant se trouve à côté du Jardin des plantes.
Je vous recommande de craquer pour un sorbet artisanal car ils sont vraiment très bons ! J’ai pour ma part testé celui à la mangue et fraise/basilic.

▎21 rue des Carmes – 05 63 20 36 46

Montauban weekend tarn et Garonne
Montauban weekend tarn et Garonne
Montauban weekend tarn et Garonne

FAIRE UNE SORTIE NATURE À SAINT-NICOLAS-DE-LA-GRAVE

À la confluence du Tarn et de la Garonne, se trouve un site naturel préservé : Saint-Nicolas-de-la-Grave. C’est un site ornithologique majeur car nombreuses sont les espèces d’oiseaux à y passer, soit pour nidifier soit au cours de leur migration. Il existe un sentier qui longe la Garonne et permet d’aller à un observatoire (ouvert uniquement le dimanche).
Sinon vous pouvez louer des canoës et partir à l’assaut du fleuve ! On voit les oiseaux de loin car il faut tout de même respecter des distances pour ne pas les déranger, mais la balade est super agréable ! Je ne pensais pas que j’apprécierais autant.

▎Pour louer un canoë : rendez-vous à la base de loisirs. L’accueil est très chaleureux !

saint Nicolas de la grave weekend tarn et Garonne

DÉCOUVRIR LA LAVANDE DU QUERCY

Et non il n’y pas qu’en Provence qu’on produit de la lavande ! Le Tarn-et- Garonne et le Lot produisaient 10% des huiles essentielles françaises de lavande dans les années 50 à 70 ! La Ferme de Lacontal est une exploitation familiale qui cultive de la lavande officinale en agriculture biologique et distille sur place la précieuse plante.
Sur place on peut visiter les champs de lavande (venir de préférence entre mi-juin et fin juillet lorsque la lavande est en pleine floraison), mais aussi la distillerie.
Dans leur petite boutique vous trouverez de l’huile essentielle bien sûr, mais également des produits dérivés produits avec celle-ci, comme des hydrolats, des savons, des bougies, etc. Vous pourrez également sentir les différents parfums de lavande avec en prime les explications passionnantes d’Hélène, et visionner un petite vidéo sur la récolte et la distillation de la ferme.
Petit geste écolo aussi : ils disposent de toilettes sèches pour les visiteurs.
Je vous recommande vivement de passer à la Ferme de Lacontal ! L’accueil est très chaleureux et comme il est plaisant de soutenir cette petite exploitation !

▎Lieu-dit Lacontal – 82190 Touffailles – 09 64 19 68 44

weekend tarn et Garonne ferme de lavande de lacontale
weekend tarn et Garonne ferme de lavande de lacontale

VISITER LE VILLAGE MÉDIÉVAL DE LAUZERTE

À l’origine, la colline de Lauzerte était un oppidum gaulois, choisie pour sa position idéale afin de surveiller les environs. Au 12ème siècle, le comte de Toulouse y bâtit une cité protégée par un château. La ville eu un certain succès et s’agrandit rapidement. Lauzerte est située sur la « via Podiensis », l’un des chemins menant à Saint Jacques de Compostelle.
Quand on est fasciné par l’époque médiévale, il faut absolument faire un tour à Lauzerte ! Ce petit village classé un des “plus beaux villages de France” est un petit bijou. Avec ses maisons en colombage, sa petite bibliothèque, sa place du village, ses ruelles. On s’y croirait ! Je l’ai trouvé très bien préservé et authentique. On sent qu’il y a une vie à l’année et que ce n’est pas juste un village/musée.

À voir :

Place centrale
la promenade de l’Éveillé
le point de vue la Baracane
l’espace Points de Vue qui expose des artistes
Demander la clef à l’office du tourisme des caves de la Senéchaussée

Ne manquez pas au point de vue de la Barbacane, la boutique d’un forgeron qui expose ses oeuvres allant de meubles à de simples éléments de décoration.

Où manger à Lauzerte

Hôtel du Quercy
Ce restaurant se trouve en bas du village. Bien sûr vous trouverez de quoi vous restaurer en haut, mais je vous recommande de manger ici. La cuisine est raffinée, les plats parfaitement assaisonnés… un vrai régal ! Un vrai savoir-faire de l’entrée au dessert.
Ici le chef s’adapte volontiers aux régimes végétaliens ou végétariens, mais n’oubliez pas d’appeler au moins 1 jour avant pour le prévenir. Profitez-en pour demander une table en terrasse aux beaux jours, on y est agréablement installés.

▎11 Route de Cahors – 05 63 94 66 36

VISITER LE CLOÎTRE DE L’ABBAYE DE MOISSAC

L’abbaye de Moissac se trouve sur la Via Podiensis, un des chemins de pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. Cette abbaye vieille de près de mille ans (le cloître a été achevé en l’an 1100), témoin d’un passé historique riche, est classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. C’est émouvant de visiter un tel bâtiment, le seul exemple au monde d’un cloître de cette époque qui nous soit parvenu ainsi dans son intégralité.
On remarque les représentations d’apôtres sur chacun des piliers d’angle de la cour intérieure du cloître. Il y a également les 76 chapiteaux, tous différents, dont certains arborent des ornements purement décoratifs représentant des formes végétales ou animales, tandis que d’autres sont historiés.
Quand je suis rentrée dans l’abbaye, il y avait une cérémonie avec un prêtre et des pèlerins en étape à Moissac sur leur voyage à Saint-Jacques-de-Compostelle. C’était intéressant d’assister à ce cérémonial.

OÙ DORMIR

Moulin de JOUENERY & SPA – 82190 Brassac

Si vous cherchez un logement douillet où vous détendre tout en étant proche de la nature, voici une adresse absolument parfaite. Le Moulin de Jouenery est une ancienne bâtisse du XVIIe siècle au coeur d’un domaine de 5 hectares. Passer un séjour au Moulin, c’est rentrer dans une bulle. Entre les chambres super confortables, la nature omniprésente, la piscine pour se détendre, la cuisine délicieuse du chef… il y règne une douceur de vivre absolue.

Les chambres ont toutes une décoration de très bon goût sur le thème du voyage : Point à Pitre, Venise, Brooklyn, Paris, Safari. J’étais personnellement dans la Brooklyn qui est très spacieuse. J’ai dormi comme un bébé : la literie est au top ! Dans le jardin, il y a une rivière et un joli point d’eau où l’on peut se baigner. Pour les frileux comme moi, direction l’ancienne grange restaurée, où il y a une très belle piscine et un jacuzzi.

Ce que j’ai beaucoup apprécié c’est aussi de pouvoir dîner sur place. Mais attention, ce n’est pas un restaurant, c’est beaucoup mieux que ça. Selon ce que vous aimez, le chef va vous concocter un repas délicieux dont vous vous souviendrez. Vous le savez, je suis végétalienne, et le chef a brillamment relevé le défi ! C’est de la vraie bonne cuisine, réfléchie et délicate, préparée avec amour, pleine de saveur. En plus on mange sur la belle terrasse face à un superbe platane centenaire 🙂 Pour le petit déjeuner, mêmes attentions. J’ai eu un smoothie fait maison, des yaourts végétaux, donc pour les végétaliens pas de craintes, ils s’adaptent avec plaisir.

 Pour résumer, on s’y sent tellement bien que lorsqu’on s’en va, on n’a qu’une envie : revenir !

leur site internet : cliquez ici

***

Je ne suis pas restée assez longtemps pour parcourir tout le département, mais ce que j’ai découvert m’a enchanté ! Le Tarn-et-Garonne mérite que l’on s’y attarde et j’espère vous avoir donné envie d’y faire une halte si vous passez dans le coin 🙂

Cet article vous a plu ?

Si vous souhaitez des informations complémentaires sur le Tarn-et-Garonne, n’hésitez pas à vous rendre sur le site de Tarn-et-Garonne Tourisme avec qui j’ai réalisé ce voyage en collaboration. 

VOUS AIMEREZ AUSSI

weekend Morvan nievre world me now

***

Tarn et Garonne2018-10-09T17:35:26+02:00

Wings of the Ocean

2018-11-30T00:08:51+02:00

WINGS OF THE OCEAN : DEVENIR ECOVOLONTAIRE POUR UNE MISSION EN MER

Partir à bord d’un trois-mâts pour apprendre à naviguer et dépolluer les océans en même temps : voilà ce que propose l’association Wings of the Ocean. J’ai voulu en savoir plus sur cette traversée qui permet de voyager tout en ayant une action positive sur l’environnement. Je suis donc allée voir Julien Wosnitza, un des co-fondateurs de Wings of the Ocean, pour mieux comprendre le projet de cette association qui part en mer avec des écovolontaires, mais aussi des scientifiques à son bord pour dépolluer les océans.

✯ Retrouvez l’interview vidéo de Julien à la fin de l’article 🙂

wings of the ocean world me now

©Wings of the Ocean

L’ASSOCIATION WINGS OF THE OCEAN

✯ SA CRÉATION
Elle a été créée à l’initiative de Julien Wosnitza et Sébastien Fau, qui se sont rencontrés en mer, lors de campagnes pour Sea Shepherd en 2016. Constatant que de nombreux filets se trouvaient à la dérive dans les mers, ils ont voulu s’associer pour créer un “navire-école” dont la mission serait d’effectuer des recherches scientifiques, de récupérer les déchets en mer, mais aussi d’emmener à son bord des écovolontaires pour partir dépolluer des océans tout en les formant à la navigation.

✯ LE NAVIRE
L’association a remis sur pied un voilier 3 mâts datant de 1974 pour son expédition, nommé le Kraken. Il fait 47 mètres de long et est assez grand pour accueillir jusqu’à 38 personnes pour des navigations longues, dont 24 écovolontaires. Dans le navire, on trouve 3 espaces de détente intérieurs : un bar avec vue panoramique, un réfectoire, et un espace lounge, mais aussi des espaces extérieurs pour manoeuvrer le bateau et stocker les déchets récupérés en mer.

wings of the ocean world me now
wings of the ocean world me now

©Wings of the Ocean

LES OBJECTIFS DE L’ASSOCIATION

Un des objectifs durant ce trajet est de faire des études scientifiques. À bord, il y a l’équipage bien sûr, mais également des océanographes. L’impact de l’Homme sur les océans étant encore peu connu, ces scientifiques feront des recherches pendant toute la traversée. Ensuite, la traversée permettra de collecter des déchets en mer à l’aide de chaluts, et de faire du ramassage sur les plages lors des différentes escales prévues. L’association a également prévu de faire des actions de sensibilisation en allant dans des écoles aux Caraïbes sur à la fois les questions du plastique mais également les actions anti-braconnage. Enfin, le Kraken a pour vocation d’être un “navire-école”. L’objectif est d’emmener des écovolontaires à bord pour les faire participer à cette mission. Ils participeront aux tâches quotidiennes du bateau, mais aideront également à la collecte d’informations pour les scientifiques et à la dépollution.

wings of the ocean world me now
wings of the ocean world me now

©Wings of the Ocean

COMMENT DÉPOLLUER LES OCÉANS LORS DE LA TRAVERSÉE

Le bateau est équipé d’un chalut Thomsea qui permet la collecte des déchets. L’idée est de déployer ce chalut de surface pour récupérer les différents déchets en mer. Tout ce qui sera collecté sera stocké à bord dans le but de l’acheminer vers une usine de dépollution à Grand Cayman qui est le point d’arrivé de l’expédition.

❝ 90% des déchets en plastique qui arrivent dans les océans proviennent de seulement 10 fleuves

wings of the ocean world me now

©Wings of the Ocean

DEVENIR ÉCOVOLONTAIRE À BORD DU KRAKEN

Les écovolontaires sont totalement intégrés à l’équipage et participent aux tâches. Pas besoin de connaître déjà la navigation, ils sont formés aux manoeuvres sur le bateau. Concernant les études scientifiques menées à bord, les océanographes présentent leurs travaux de recherches et font des conférences à bord. Les écovolontaires participent au nettoyage des plage durant les escales, mais aident aussi à la dépollution des océans en mer lorsque le chalut sera utilisé pour récupérer les déchets en mer.

☛ Pour vous inscrire, il vous suffit de vous rendre sur leur site internet, consulter les différentes escales et choisir la mission qui vous intéresse !

wings of the ocean world me now
wings of the ocean world me now
wings of the ocean world me now

©Wings of the Ocean

RETROUVEZ L’INTERVIEW DE JULIEN ICI ⇩

Pensez à mettre en HD 😉

***

Monter à bord du Kraken est la promesse d’une belle aventure humaine ! Pour tous ceux qui cherchent à donner du sens à leurs voyages, je trouve que c’est une super façon de découvrir le Monde et de participer en même temps à une action écolo concrète. Je ne dois pas être la seule à qui ça donne envie ! Qui serait tenter par un tel voyage ? Que vous inspire ce projet mis en place par Wings of the Ocean ?

Si vous avez envie de participer à l’aventure : leur site internet
N’hésitez pas à suivre et soutenir l’association sur leur page Facebook

Cet article vous a plu ?

VOUS AIMEREZ AUSSI

PARCOUREZ LES AUTRES RUBRIQUES DU SITE 

Wings of the Ocean2018-11-30T00:08:51+02:00

Trou de la Bombe

2018-11-30T00:09:47+02:00

RANDONNER EN CORSE : TROU DE LA BOMBE

▲ Col de Bavella (il y a un parking,vous ne pouvez pas le louper)

✓ facile, relativement plat avec quelques montées

◈ boucle : 2h30

✗ Balisage : rouge (puis une partie orange)

Panorama sur les Aiguilles de Bavella

Source : carte créée à partir d’une carte IGN www.ign.fr

🗺 Si vous le souhaitez, voici la carte IGN Aiguilles de Bavella/Solenzara/Pnr De La Corse

LA RANDONNÉE

La randonnée du Trou de la Bombe est une superbe balade qui vous conduit au coeur de la montagne. On serpente dans la forêt avec en fond les magnifiques Aiguilles de Bavella qui offrent un spectacle magique. La majorité de la randonnée se passe en forêt entre les arbres et les fougères donc pas besoin de prendre un chapeau avec vous. On respire, même s’il fait chaud ! Il y a 2 points de vue remarquables ( sur la carte).

Le Trou de la Bombe est l’objectif de cette marche : un trou de 8 mètres dans la roche creusé par l’érosion naturelle.

❥ Vous aurez peut être la chance comme moi de croiser des cervidés. Ils sont sauvages et donc on ne peut les voir que de loin, mais leur fuite à notre rencontre est comme une danse à travers les fougères. Top !

MES CONSEILS

Cette randonnée fait une boucle, donc vous pouvez partir dans les 2 sens. Toutefois je vous conseille de faire la dans le sens indiqué sur la carte si vous partez l’après midi : vous aurez le soleil pour la 2ème partie et c’est vraiment très beau à travers les pins et les fougères.
À savoir : vous n’êtes pas obligés de faire la boucle, vous pouvez faire simplement un aller-retour en suivant le balisage rouge.

LES ÉTAPES

➜ Vous passerez devant une chapelle
➜ Avant de passer une rivière, le chemin de divise en 2 : suivez le balisage rouge “u Cumpuleddu” à gauche
➜ Une nouvelle intersection plus loin vous donne le choix entre droite et gauche, suivez“u Cumpuleddu” à gauche
➜ Une fois arrivé au Trou de la Bombe, revenez sur vos pas jusqu’à l’intersection précédente puis prenez cette fois à droite “Bavella par Alturaghja”
➜ Suivez le balisage orange. Il raccorde la 1ère intersection où vous aviez suivi le balisage rouge. Vous repasserez alors devant la chapelle avant de revenir au parking.

***

Cet article vous a plu ?

VOUS AIMEREZ AUSSI

road trip corse

***

Trou de la Bombe2018-11-30T00:09:47+02:00

Ajaccio

2019-05-08T18:31:11+02:00

VISITER AJACCIO

Ajaccio n’est la plupart du temps qu’une étape avant de prendre le bateau pour le continent. Toutefois je vous conseille de prendre 1 jour voir 2 pour prendre le temps de visiter la vieille ville qui a une atmosphère particulière. Je m’y suis personnellement attachée à force de m’y rendre. Notamment pour ses boutiques dans la rue piétonne principale, où vous pourrez acheter des bijoux, des produits corses, des souvenirs en tout genre ; pour son marché sur la place Foch où on peut déguster des produits typiques ; pour son port où l’on peut se promener tout en regardant les bateaux, rien de tel pour une balade digestive. À chaque fois que je vais en Corse, je réserve toujours une journée de flânerie dans ses ruelles avant de quitter cette île merveilleuse.

Que visiter à Ajaccio :

  • rue piétonne principale
  • musée Fesch
  • bibliothèque municipale
  • place Foche
  • musée Napoléon Bonaparte
  • plage
  • tour de la Parata

➜ C’est un peu bruyant et pas mal le bazar, surtout quand vous circulez en voiture, je vous l’accorde, mais c’est ce qui fait son charme méditerranéen ! Pour circuler ce n’est pas toujours évident et je vous conseille de vous garer sur le parking du port qui se trouve juste à proximité de la rue piétonne principale. Il y a toujours de la place (le soir, venez assez tôt) et vous achetez votre tranquillité. En vacances, on a pas forcément envie de se stresser en voiture !

RUE PIÉTONNE PRINCIPALE

J’adore emprunter cette rue qui est parallèle au cours Napoléon. Difficile de passer à côté. Pas d’embrouille, c’est tout droit, des boutiques de partout, il y en a pour tous les goûts. Le made in china côtoie l’artisanat, à vous de fouiner pour trouver votre bonheur. C’est ce qui fait le charme aussi de cette rue. Si vous êtes à la recherche d’une flânerie tranquille, venez l’après-midi. Pour ceux qui préfèrent l’animation, venez plutôt le soir à partir de 18h. Toutefois, je vous conseille de faire les 2, pour vous plonger dans les deux ambiances, qui ont chacune leur intérêt. Un soir j’ai eu la chance d’assister à des chants polyphoniques corses donnés par 3 jeunes sur le parvis d’une petite église… je vous laisse imaginer les frissons.

MUSÉE FESCH

C’est LE musée de la ville. On y trouve essentiellement de la peinture italienne allant des primitifs italiens aux peintures du 18ème, et quelques sculptures. Seuls les amateurs de peinture apprécieront, sinon l’ennui pourrait se faire sentir. La collection est impressionnante pour la ville. On y croise du Botticelli, un Pisano, un Véronèse, un buste de Napoléon et de quelques membres de sa famille. On y accède par une belle cour où trône une statue du Cardinal Fesch. Il y a 2 niveaux plus le rez-de-chaussée à visiter.

Tarif 2018 : 8€/pers.

★ le billet donne accès à la Chapelle Impériale qui est accolée au Musée Fesch : beau bâtiment datant du 19ème siècle dans lequel se trouve les tombeaux de la famille Bonaparte.

✦ PAUSE SHOPPING 
Cachée à côté de la Chapelle Petit Saint-Roch, en face du musée Fesch, la boutique Naturellement Corse est une petite boutique que j’affectionne. On y trouve des bijoux, des produits cosmétiques (dont certains slow cosmétique comme Réalia ou Indemne), des bougies, des savons, de huiles essentielles de chez Vitalba ↝ voir mon article sur Vitalba.

BIBLIOTHÈQUE MUNICIPALE

À ne manquer sous aucun prétexte ! Cette toute petite bibliothèque est en fait une immense pièce unique aux murs recouverts de livres anciens. Les fans de la Belle et la Bête s’y croiront ! La table massive au centre donne envie de s’y asseoir et de rester un long moment à admirer les lieux. C’est un bien bel endroit qui vaut le coup d’oeil, d’autant plus que l’entrée est gratuite.

PLACE FOCH

Cette grande place piétonne entourée de palmiers est agréable. On y admire la fontaine des Quatre Lions surmontée d’une statue en marbre de Bonaparte. Lorsque je m’y suis rendue la dernière fois il y a avait une dégustation de vins locaux organisée autour de petits stands avec une ambiance bon enfant. C’est ici que se tient le marché tous les matins et au bout se trouve le port de plaisance.

✔ C’est d’ici que part le petit train d’Ajaccio vers les Îles Sanguinaires. Il y a un petit stand pour acheter les billets et prendre des renseignements.

MAISON DE NAPOLÉON BONAPARTE

Située au coeur de la vieille ville, que l’on soit passionné d’Histoire ou non, fan de Napoléon ou non, on est curieux de visiter cette maison où est né Napoléon Bonaparte. On vous donne un audioguide qui est plutôt sympa et permet de bien comprendre les différentes pièces et l’histoire de cette maison. Ce qu’on voit aujourd’hui est en réalité la maison façonnée par Napoléon III, car il ne reste rien du cadre dans lequel grandit Napoléon.
J’ai beaucoup apprécié cette visite, et notamment l’arbre généalogique tout à la fin au rez-de-chaussée. On a droit à une mèche de cheveux de l’Empereur et quelques objets personnels de la famille, ce qui permet de rendre vivant ce lieu particulier.
Bref je vous recommande de faire cette visite car qu’on aime ou pas Napoléon, c’est toujours passionnant de se plonger dans un petit bout de vie des grands personnages de l’Histoire.

Tarif 2018 : 7€/pers.

↝ Je vous invite ensuite à vous perdre dans les ruelles du quartier qui sont très mignonnes et vous plongent dans le vrai Ajaccio.

PLAGES : OÙ FAIRE TREMPETTE ?

⛱ Le long de la D111 à l’ouest de la ville se trouve une multitude de petites plages rocheuses ou sableuses, et donc de restaurants et de logements. Certains y passent leur séjour ajaccien. Attention aux restaurants qui sont souvent bien trop chers pour la qualité qu’ils proposent, et dont l’accueil est parfois plus que limite. Difficile de trouver un petit bout de rocher tranquille ! Mais ma foi si ce n’est que pour une journée, on peut y trouver son bonheur en cherchant bien. Les familles venant plutôt à partir de 16h, vous serez plus à même de trouver où poser votre serviette sur l’heure du déjeuner.

⛱  Si vous voulez rester en centre ville, il existe plusieurs petites plages accessibles : la plage du Trottel ou bien la plage Saint-François (cf carte au début de cette article)

TOUR DE LA PARATA

C’est ici que l’on peut admirer un beau coucher soleil sur les célèbres îles Sanguinaires. Un petit chemin vous mène sur les hauteurs de la Parata. La vue est belle évidemment, toutefois le coucher de soleil n’est pas forcément plus spectaculaire qu’ailleurs, et le monde gâche un peu le plaisir. Pour ma part, je préfère trouver un endroit tranquille loin de la foule. Mais si vous êtes en weekend à Ajaccio ou bien que vous n’êtes pas motorisés, c’est un bel endroit pour observer la mer engloutir le soleil.

➸ Pour s’y rendre : en voiture par la D111 ou bien avec le petit train.

OÙ MANGER

J’ai découvert par hasard une super petite adresse non loin de la place Foch. La Brasserie l’instant permet de manger en terrasse, sous des tonnelles. Le cadre est charmant et l’accueil amical. On y mange bien et pour un prix correct. La cuisine n’est pas forcément raffinée mais ça a le mérite d’être simple et efficace.

📍1 Rue Emmanuel Arène, 20000 Ajaccio

❥ adresse vegan-friendly

***

Je ne peux que vous inciter à passer du temps à découvrir cette capitale au premier abord pas forcément séduisante, mais qui a un charme certain. Ne soyez pas effrayés par le joyeux bazar des voitures : c’est une ville agréable à arpenter à pied !

Cet article vous a plu ?

VOUS AIMEREZ AUSSI

road trip corse

***

Ajaccio2019-05-08T18:31:11+02:00

TROUSSE DE VOYAGE MINIMALISTE

2018-08-18T00:18:27+02:00

TROUSSE DE TOILETTE MINIMALISTE
BIO ET ÉCOLO

Faire ma trousse de toilette pour les vacances n’a jamais été aussi facile que depuis que je suis devenue adepte de la slow cosmétique ! Tout est beaucoup plus simple, un produit peut servir pour plusieurs utilisations, je ne me pose plus de questions sur quelle crème, quel anti-moustique, quel après-soleil, emmener avec moi pour l’été ! Je vous parle ici de mes 10 indispensables à prendre avec vous pour passer un été bio et écolo !
Je précise qu’il s’agit d’une trousse de toilette pour l’été quand je pars au moins 2-3 semaines minimum, donc ce n’est pas ce que j’emmène quand je pars en weekend.

L’idée est de prendre avec moi le strict minimum et que tout tienne dans une seule trousse. Ce sont uniquement des produits sains : 6 sur 8 sont 100% bruts (aucune crème), tous sont 100% bio, et ils vont me servir à plusieurs choses.

quand vous voyez ce symbole : pour vous aider à vous repérer, je vous mets ce que vous devez uniquement trouver sur la liste INCI

1. BROSSE À DENT


J’ai ma brosse à dent Lamazuna depuis bientôt 3 ans et je l’apprécie beaucoup car en plus d’être agréable d’utilisation, elle me permet d’être zéro déchet (Lamazuna récupère les anciennes têtes et les envoient à leur partenaire Terracycle qui s’occupe de les recycler correctement)

2. DENTIFRICE


Le mieux est d’avoir un dentifrice solide car il prend beaucoup moins de place qu’un tube… et dure plus longtemps.
Je vous recommande vraiment celui de chez Pachamamaï si vous cherchez un dentifrice compact, zéro déchet et bien mentholé. La menthe poivrée donne vraiment une sensation d’haleine fraîche que j’adore. Je l’ai d’ailleurs totalement adopté puisque je m’en sers également dans mon quotidien.

3. LINGETTES RÉUTILISABLES


J’en prends toujours 4 avec moi pour me démaquiller et me nettoyer le visage avec de l’hydrolat. L’idée est de les faire tourner et laisser le temps de sécher à celle que je viens de laver. C’est une super alternative aux cotons qui, en plus de prendre beaucoup de place (pour 3 semaines il faudrait en emporter 21!!) ne sont vraiment pas écolo pour la planète. Réduisons au maximum nos déchets, c’est mieux pour l’environnement, et le portefeuille !

4. SAVON SOLIDE


Pour ne pas m’encombrer, je ne prends qu’un seul et unique savon pour me laver le visage, le corps et les cheveux. Mon shampoing à la maison étant solide, c’est plus facile pour moi c’est certain ! Avantage non négligeable : vous gagnez BEAUCOUP de place dans la valise à ne prendre qu’un savon dans sa boite en inox, plutôt que 2 bouteilles en plastique pour les cheveux et le corps. Et puis, encore une fois, la planète vous dit merci !
Je prends généralement un savon à base d’ylang ylang car en plus d’avoir une odeur divine, l’ylang ylang est connu pour tonifier le cuir chevelu, ce qui évite notamment la chute de cheveux. Vous pouvez en prendre à base d’argile ou bien de beurre de karité c’est très bon pour vos cheveux également !

5. DÉODORANT


Toujours dans cet esprit de gagner de la place et d’avoir avec soi des produits respectueux de l’environnement, je vous conseille d’abandonner les déodorants classiques à bille ou en spray qui sont mauvais pour votre santé, et durent moins longtemps qu’un déodorant solide. Il en existe beaucoup, et on peut citer ici celui de Lamazuna ou Pachamamaï. Personnellement j’utilise depuis maintenant 1 an celui de Gaiia car ils proposent une version qui ne contient pas de bicarbonate de soude qui me convient très bien. Sachez qu’il existe aussi en version avec du bicarbonate qui est plus adapté lorsque l’on transpire plus. Il est très pratique car très compact et dure très longtemps. J’ai justement fait le test l’été dernier : il a duré 5 mois !

6. GEL D’ALOÉ VERA


Un vrai indispensable en vacances !
Je m’en sers pour bien m’hydrater le visage tous les soirs. Je le mélange avec 3 gouttes d’huile végétale (jojoba, argan) que je mélange dans mes mains, puis je l’applique sur mon visage. Vous verrez ça pénètre très rapidement et ça donne une sensation de fraîcheur très agréable !
Le gel d’aloé vera s’utilise aussi comme après shampoing pour hydrater vos cheveux. Après votre shampoing, appliquez sur cheveux mouillés et laissez tel quel ! Pas besoin de rincer.
Attention, cela ne va pas beaucoup fonctionner si vos cheveux sont très abîmés et desséchés : préférez l’huile de coco ou le beurre de karité.
Vous pouvez également vous en servir comme après-soleil. Le gel d’aloé vera a des vertues apaisantes. Je vous assure, si vous attrapez un petit coup de soleil bénin à un endroit localisé sur le corps, appliquez sans attendre une noisette : vous verrez ça apaise bien !
Et enfin, c’est testé et approuvé, le gel d’aloé vera est un excellent apaisant en cas de boutons de moustiques ! Surprenant mais vrai ! Je n’y croyais pas des masses et puis quand j’ai été piquée l’été dernier, j’ai tout de suite testé… et ça a fonctionné ! Ce n’est pas plus miraculeux que les roll-on du commerce, mais ça calme vraiment de manière significative la démangeaison. Magique.

7. HUILE DE COCO


L’huile de coco c’est typiquement le produit qui sert à plein de choses.
☀ Pour les cheveux : en vacances, les cheveux sont malmenés. Ils se dessèchent et deviennent cassants. Au lieu de vous trimballer un après-shampoing et/ou un démêlant, vous pouvez utiliser l’huile de coco.
↠ Après le shampoing, sur cheveux mouillés, brosser vos longueurs avec vos doigts (attention à ne pas trop en mettre pour ne pas les graisser ! Une noisette à chauffer dans vos mains suffit largement). Laissez sécher vos cheveux comme ça.
↠ Si vraiment vos cheveux sont vraiment très secs, vous pouvez faire un masque la veille de votre shampoing. Pour que ce soit bien efficace, je démêle mes cheveux avec un peigne, puis applique généreusement de l’huile de coco mèche par mèche. Le lendemain je fais mon shampoing normalement. La coco se retire toute seule.
☀ Pour le corps : elle est parfaite pour la peau desséchée par le soleil parce qu’elle est très nourrissante. Vous pouvez vous tartiner le corps le soir pour éviter que votre peau ne se dessèche.
☀ Pour se démaquiller : pour retirer le maquillage, rien ne vaut l’huile. C’est un corps gras, tout comme l’huile donc rien de plus efficace !
☀ En dentifrice : l’huile de coco fait un super dentifrice parce qu’elle est antibactérienne et blanchit les dents en prime. Certains l’ont adopté dans leur quotidien, moi il me manque ce goût mentholé, alors je mélange parfois les deux !

Huile végétale vierge, première pression à froid : cocos nucifera oil

8. BEURRE DE KARITÉ


Impossible de partir en vacances sans le beurre de karité. Il est ultra nourrissant et hydratant, donc pour prendre soin de votre peau bronzée, c’est l’idéal.
☀ Tous les étés, je prends 15 minutes tous les soirs pour me tartiner tout le corps, et même parfois le visage quand il est trop desséché. Je n’ai plus jamais pelé au retour des vacances depuis que je fais ça, et en plus ça prolonge mon bronzage.
☀ Vous pouvez aussi l’utiliser pour vos cheveux. Quand j’ai les pointes desséchées je prends une noisette que je fais chauffer dans mes mains et j’en applique sur les pointes après les avoir démêlés.
☀ N’hésitez pas aussi à vous faire un petit gommage une fois par semaine en mélangeant une noisette de beurre de karité avec du sucre par exemple ou du marc de café.

Attention beaucoup de beurres de karité du commerce sont raffinés, donc beaucoup moins efficaces car ils ont perdu une bonne partie de leurs propriétés au passage… bonjour l’arnaque. L’astuce est de savoir que le beurre de karité raffiné est blanc et inodore, tandis que le vrai beurre est jaune et a une légère odeur (que j’adore!)

butyrospermum parkii butter

9. HUILE VÉGÉTALE


Pour bien hydrater ma peau, je masse mon visage matin et soir avec de l’huile végétale. Si vous ne savez pas laquelle prendre, je vous recommande l’huile de jojoba qui convient à tous les types de peau. Pourquoi de l’huile ? Parce que contrairement aux idées reçues, c’est avec un corps gras et non de l’eau qu’on hydrate et nourrit sa peau.
L’astuce si vous n’aimez pas mettre l’huile seule est de la mélanger avec une noisette de gel d’aloé vera. Vous verrez ça pénètre beaucoup plus rapidement et vous aurez moins cette sensation de gras. Car oui quand on met son huile il faut bien la faire pénétrer et donc y consacrer 2-3 minutes. Pour les flemmards, sachez que la récompense est là : ça stimule les muscles du visage et la circulation sanguine du derme, donc ça permet d’avoir un peau plus ferme et donc de retarder les rides 😉

nom latin de la plante + “oil” ou “oil extract” »

10. HYDROLAT


Après avoir nettoyé mon visage au savon, j’asperge ma peau avec de l’hydrolat. Cela permet de rincer mon visage et d’enlever notamment le calcaire qu’il y a dans l’eau, ainsi que les impuretés. Les hydrolats sont moins concentrées en actifs que les huiles essentielles, mais ont quand même leur petit effet. De plus il peut servir aussi de toniques rafraîchissant, ce qui n’est pas désagréable quand il fait chaud !
Ce n’est pas indispensable, mais moi je ne peux pas m’en passer ! Il est dans ma routine au quotidien et si je ne me rince pas le visage avec je me sens tiraillée.

nom latin de la plante + « water extract »

RETROUVE LA VIDÉO ICI

***

J’espère que cet article vous aura aidé si vous cherchiez à emporter des produits sains et naturels en vacances sans vous encombrer de choses inutiles.
Je ne l’ai pas précisé, mais bien évidemment pensez à bien vérifier que ce que vous achetez est bio et ne contient pas d’additifs douteux.
Quels sont vos produits favoris pour les vacances d’été ? Emmenez-vous l’un des produits de cette liste ?

Cet article vous a plu ?

VOUS AIMEREZ AUSSI

***

TROUSSE DE VOYAGE MINIMALISTE2018-08-18T00:18:27+02:00

Mazonia, Aatise, Flore & Line : 3 marques éthiques

2018-10-10T17:56:37+02:00

SALON BANDE DE CRÉATEURS : DÉCOUVERTE DE 3 MARQUES ÉTHIQUES

J’ai découvert récemment le salon éphémère de Bande de Créateurs, organisé plusieurs fois par an à Paris, et qui permet de découvrir des petites marques françaises en tout genre : déco, bijoux, vêtements, etc. J’ai décidé de m’y rendre pour aller à la rencontre de 3 créatrices de marques responsables. Ces petits salons sont l’occasion parfaite pour échanger avec elles et voir les produits en vrai. Je vous invite vraiment à faire cette démarche car c’est aussi comme ça qu’on arrive à jauger du degré d’implication réelle des marques. Et puis comme ce sont des histoires humaines, c’est toujours sympa de connaître la personne derrière le produit.

Sur ce salon j’ai découvert Mazonia, Aatise et Flore & Line, 3 belles marques engagées.

MAZONIA


Mazonia c’est l’histoire de Jeanne et Daphnée, deux jeunes voyageuses, tombées amoureuses des sacs Wayuus lors d’un voyage en Amérique du Sud. Les Wayuus sont une communauté amérindienne de Colombie dont les femmes tissent à la main ces sacs traditionnels, appelés “Mochila”.
Jeanne et Daphnée ont décidé de créer la marque Mazonia pour valoriser cet artisanat ancestral et faire de chaque sac, un achat solidaire, en reversant une partie des bénéfices à une fondation locale. Chaque sac Mazonia acheté contribue ainsi à l’amélioration des conditions de vie des communautés wayuus sur l’accès à l’eau potable, l’éducation et l’aide alimentaire.

Il existe 3 types de modèle :

⫸ Le mini sac
⫸ Les sacs unis : en écru, bleu, bordeaux, rouge et vert
⫸ Les sacs géométriques : marinière, zig zag et aux touches orangées
⫸ Les sacs premiums avec des motifs plus complexes, qui demandent plus de temps pour être réalisés et une technique que peu de tisserandes connaissent

En quoi chaque sac est solidaire ?
1 sac Uni = 5L d’eau potable livrés
1 sac Géométrique = 1 jour d’école
1 sac Premium = 7 jours de repas

Un super projet qui permet de faire un achat qui a du sens ♥

Pour voir tous les modèles, je vous invite à aller sur leur page de crowdfunding (malheureusement déjà terminé)

↣ Pour plus d’infos, vous pouvez regarder ma vidéo à la fin de cet article où Daphnée nous parle de Mazonia

AATISE


La marque Aatise est née d’un ras-le-bol pour la fast-fashion de Heide Baumann et Julia Schena. Elles décident de créer des vêtements éco-conçus, avec des matières respectueuses de l’environnement, en fibres naturelles et biodégradables. Certains de leurs vêtements comme leur fameux t-shirt en lin sont même 100% compostables ! Je l’ai essayé au salon et il est hyper confortable et respirant ! J’adore.

Leurs engagements pour l’environnement et une éco-conception sont multiples :
– privilégier les matières naturelles renouvelables comme le lin, le lyocell, la laine (bien lire la compo car tout n’est donc pas végan)
– pas de fibres synthétiques
– pas de boutons en plastique
– privilégier le made in france pour réduire le bilan carbone et valoriser le savoir-faire français

Leur objectif est aussi de proposer une mode à contre-courant et raisonnée. Donc pas de collections, mais des créations basées sur le crowdfunding, ce qui permet aux consommatrices d’être impliquées et de reprendre le pouvoir sur leurs achats.

Pour voir les vêtements Aatise, n’hésitez pas à faire un petit tour sur leur site internet

↣ Julia nous parle de sa marque dans la vidéo à la fin de l’article

FLORE & LINE


Flora a créé sa marque de sac Flore & Line avec pour objectif de ne pas utiliser des matières polluantes. Du coup exit le cuir et bonjour le liège ! Ses sacs sont fabriqués à la main à Bordeaux, à partir de liège naturel et de coton certifié GOTS ou Oeko-Tex pour les doublures et les pochons.

Autre engagement important, toutes les pièces viennent d’Europe ce qui réduit l’empreinte écologique.
– le liège vient du Portugal
– le coton vient de France
– les pièces métalliques viennent d’Italie et Europe de l’Est

À noter que Flore & Line est une marque végane et cruelty-free, car tous les tissus sont végétaux. Comme quoi écologie et véganisme font bon ménage 😉

Découvrez tous les jolis sacs sur le site internet de Flore & Line

↣ Idem, retrouve Flora dans ma vidéo à la fin de cet article

RETROUVE LA VIDÉO ICI

***

Connaissiez-vous ces marques ? Avez-vous eu un coup de coeur pour l’une d’elle ?
J’espère que cet article vous aura permis de découvrir au moins une de ces marques et donné envie de les soutenir !
N’hésitez pas à nous partager en commentaire de cet article une marque éthique que vous aimez !

Cet article vous a plu ?

VOUS AIMEREZ AUSSI

***

Mazonia, Aatise, Flore & Line : 3 marques éthiques2018-10-10T17:56:37+02:00
error: Ces photos sont protégées par le copyright !